Page 1 sur 1

Navigation Virtuelle

Posté : 03 mai 2016, 17:45
par Odysseus
Je viens de faire la formation ECDIS et, cerise sur le gâteau, nous avons eu des vidéos sur la réalité virtuelle augmentée et les projets d'étude des nouvelles passerelles

Notamment Rolls Royce a mis à l'eau des cargos-drone qui sillonnent le monde en phase de test

Bluffant, quand on voit le type (et la jolie nana qui va bien avec) résoudre un problème mécanique en manipulant des pièces en holographie.

De A à Z tout est automatique

Actuellement, pour la plaisance, je ferais le bilan suivant:

Oui, bien sûr, on peut parfaitement naviguer en mode tout électronique, mais la navigation devient une affaire d'ingénieur et ne tolère pas la moindre approximation. Donc la plus petite approximation ou écart de réglage devient fatal car la machine est parfaite. (Il y a deux ans, un skipper professionnel, probablement fatigué par la traversée a planté son voilier de 12 m dans la digue de Porquerolles pour défaut de calage de l'offset radar, gros comme un éléphant dans un couloir de métro; il a fait confiance au radar et à sa carte et n'a pas sorti les jumelles ni repéré les feux )

Attention cette nouvelle navigation, au look j'ai ma tablette et je bois mon café, concerne déjà les petits yachts et d'une certaine manière nos petits bateaux qui heureusement sortent peu par mauvais temps (quoique 3 voiliers en détresse ce WE) rarement la nuit ou par temps de brouillard.

Il me semble préférable pour les plaisanciers de ne pas utiliser aveuglement l'électronique, la navigation pilote auto carte radar.

IL EST PRÉFÉRABLE de garder le référentiel marin et de considérer l'électronique comme un système d'aide complémentaire pour se donner une bonne marge de sécurité mais ne pas utiliser toutes les fonctions automatiques de nos logiciels.

Dans la balance, avantage-inconvénients, il est évident que l'électronique accroît indéniablement la sécurité globale, mais le plaisancier moyen n'est ni formé, ni ne maîtrise vraiment l'outil; donc il doit considérer tout cela avec la méfiance d'un castor devant une poêle à frire, un peu comme la machine à laver de sa femme où il explosif de mettre les pulls en laine à 80° et en essorage maximum

Pour faire un test de vos connaissances, répondez à ces questions

Quel est le réglage pour l'anti-collision au radar ?

Quand règle t-on sur head Up ?

Quelle est la précision d'une carte du SHOM ?

Est ce que le GPS peut avoir des anomalies de fonctionnement non répertoriées ?

Est ce que votre radar peut vous renvoyer un écho sur une marque que vous ne voyez pas à la jumelle alors que vous en voyez une plus loin sans qu'il y ait d'écho ?

Re: Navigation Virtuelle

Posté : 10 mai 2016, 17:34
par BoraBora
Odysseus a écrit :Je viens de faire la formation ECDIS et, cerise sur le gâteau, nous avons eu des vidéos sur la réalité virtuelle augmentée et les projets d'étude des nouvelles passerelles

Notamment Rolls Royce a mis à l'eau des cargos-drone qui sillonnent le monde en phase de test

Bluffant, quand on voit le type (et la jolie nana qui va bien avec) résoudre un problème mécanique en manipulant des pièces en holographie.

De A à Z tout est automatique
Bonjour,
D'ailleurs ce sujet avait fait l'objet d'un article intéressant intitulé Navires sans équipage - le futur de Rolls Royce Marine dans Les Actualités du forum.