Dérive du vent

Pour se présenter à la communauté, c'est ici
Avatar du membre
Lnico
Force 1
Force 1
Messages : 5
Enregistré le : 12 janv. 2023, 18:04
Statut : Hors ligne

Dérive du vent

Message par Lnico »

Bonjour à toutes et à tous, une bonne année et un vent portant !!!

Je viens de passer mon permis hauturier avec succès au mois de décembre.
J'ai néanmoins une petite zone d'ombre concernant la dérive due au vent.
Dans un énoncé en vu de réaliser un tracé de route pour arriver à donner un cap compas au barreur, il y a évidemment la dérive du vent qui permet d'obtenir le cap vrai. (en français dans le texte : un vent de nord-ouest, vous fera dériver de 7°). Super !!!
Après recherches sur le web, on me dit que l'on peut évaluer sa dérive avec un compas de relèvement, et mesurer l'axe du bateau par rapport au sillage de celui-ci.
Trés bien !!, mais existe t-il une méthode de calcul permettant d'évaluer une dérive due au vent, peut-être à partir de sa vitesse et de son orientation, que l'on peut obtenir sur un site quelconque, et qui permettrait de préparer sa route avant de partir.....
Je sais évidemment, qu'il y a à disposition le fabuleux Globeule Pozicheunne Système, mais pour ma culture perso et
en cas de panne du "Globeule Pozicheunne système !!!!!

Merci pour vos réponses et bonne soirée.

Lionel Nicolas


Avatar du membre
F3D73
Force 9
Force 9
Messages : 1196
Enregistré le : 25 févr. 2016, 11:45
Statut : Hors ligne

Re: Dérive du vent

Message par F3D73 »

Oulah … j’ai oublié mes cours d’hauturier depuis longtemps j’ai posé la question à mon épouse qui est ma Bible pour le hauturier elle ne se souvient plus non plus
Tu nous feras suivre la (les ) réponses lol
Bravo pour ta persévérance

Le Global Posichiô service est en double voir triple à bord
J’ai les cartes , pas toutes juste une partie du Continent et de la Corse plus une partie de la Sardaigne (ma zone de nav habituelle ) et la règle mais ma fois le tout est au fond de la table à cartes
Je ne m’en sert !!! presque plus


Cranchi Zaffiro 32 (vendu)
Dufour 382 GL
Avatar du membre
Lnico
Force 1
Force 1
Messages : 5
Enregistré le : 12 janv. 2023, 18:04
Statut : Hors ligne

Re: Dérive du vent

Message par Lnico »

Bonjour, et merci pour ta réponse
Visiblement ma demande laisse perplexe, surtout concernant les bateaux à moteur, il est inutile de se replonger dans les cours du permis hauturier, je viens de le passer et je ne trouve pas de réponse, le seule qui vaille pour l'instant, et je ne la trouve pas satisfaisante, c'est, une fois sur son bateau, de mesurer l'angle que fait le sillage par rapport à l'axe du bateau. C'est bien joli tout ça, mais ce qui m'intéresse, c'est d'avoir un Cc avant de partir, en cas de panne de l'instrumentation à bord, si je ne me trompe pas, c'est bien tout l'intérêt du permis hauturier.
Pour l'instant je reçois des réponses m'expliquant la différence entre une Rs et un Cv, ce que je sais déjà, heureusement.
Bon week !!!


Avatar du membre
F3D73
Force 9
Force 9
Messages : 1196
Enregistré le : 25 févr. 2016, 11:45
Statut : Hors ligne

Re: Dérive du vent

Message par F3D73 »

On va pas refaire le débat (Quoi que)

Pour moi !!! (Je ne suis que plaisancier pas navigateur ) l’intérêt du permis hauturier c’est d’avoir le droit de faire une grande traversée avec un bateau à moteur sinon cela ne sert pas a grand chose pour des navigations au dela la 15 /20 milles (zone ou on ne commence plus a voir les cotes )
Quand j’ai attaque mes cours j’ai ete tres surpris que tout ce pass dans une zone fermée en Bretagne
Quid des navigations entre le continent et la TRES haute mer …sans amers et autres balises …..ben !!!!rien
Quid de l’utilisation des moyens modernes de navigation !!! Rien
Quid de l’utilisation des moyens modernes de secours en haute mer !!!! Rien
Etc Etc ….

C’est pas une formation hauturiere c’est un permis cotier utilisant des moyens d’un autre age
Savoir lire une carte et prendre des amers et comprendre le système des marées seraient plus utile en côtier
C’est comme le permis VHF ils ont attendus 30 ans pour le mettre dans la formation côtière!!! enfin une bonne idée (et encore en international il faut le CCR que jamais personne ne te demande )

Je ne connais pas ta zone de navigation mais à part dans qqs coins a fort dérives au moment des marées montantes et descendantes …..un coup de gaz et hop la derive connaît pas (enfin suivant le bateau..si tu as une plate avec un 50 cv!!!! Mais tu ne ferais pas trop de hauturier lol )
J’avais discute avec l’examinateur (après l’examen) il m’a bien avoué que c’est complètement d’un autre age (entre lui et moi ) mais bon !!!
Bonne nav



Pour le reste comme tout est base sur les amers , les derives et la marée dans la zone de la


Cranchi Zaffiro 32 (vendu)
Dufour 382 GL
jm38
Force 9
Force 9
Messages : 294
Enregistré le : 05 mars 2017, 10:52
Localisation : Paimpol
Statut : Hors ligne

Re: Dérive du vent

Message par jm38 »

Ben... à dire vrai... la dérive du vent en bateau à moteur... :roll:
Comment dire ???
Sauf à naviguer à 3 nœuds par force 7 avec une plate....
Parce que pour le reste... j'ai un peu de mal à imaginer l’incidence.... : 8-)


Flyer 701 et Quicksilver 6.50 DC vendus - Ocqueteau 815
Avatar du membre
Lnico
Force 1
Force 1
Messages : 5
Enregistré le : 12 janv. 2023, 18:04
Statut : Hors ligne

Re: Dérive du vent

Message par Lnico »

Je suis d'accord, donner un violent coup de gaz, peut-être que je cherche la petite bête, mais, avec un vent assez fort,
y compris sur un bateau à moteur, il peut y avoir une certaine prise au vent. Ce qui me gène, c'est que dans cette
formation du permis hauturier, on insiste bien sur tous ces calculs à faire et savoir faire en cas de panne électronique, et aussi savoir préparer une rte, donc un Cc à suivre. J'aime bien comprendre, et la, finalement je m'aperçois, qu'il y a une
petite lacune dans ce permis.
Pour l'instant je n'ai pas de réponse précise, même après avoir interrogé un bateau école, qui m'a renvoyé bien évidemment sur ce qu'est une Rs et un Cv.
En tous cas, merci pour vos réponse, si je trouve quelque chose de satisfaisant, je publierai la réponse.


Avatar du membre
Lnico
Force 1
Force 1
Messages : 5
Enregistré le : 12 janv. 2023, 18:04
Statut : Hors ligne

Re: Dérive du vent

Message par Lnico »

Voila une réponse d'un bateau école : Vous n'avez pas d'autre choix, que celui de prendre un cap et de mesurer avec un compas de relèvement l'angle de dérive que vous allez avoir sur un temps donné en maintenant votre cap, car de toute façon, cette dérive dépendra énormément du tirant d'air de votre bateau !!!
CQFD.....................ou pas.......... ou plus..............!


Avatar du membre
F3D73
Force 9
Force 9
Messages : 1196
Enregistré le : 25 févr. 2016, 11:45
Statut : Hors ligne

Re: Dérive du vent

Message par F3D73 »

jm38 a écrit : 14 janv. 2023, 12:53 Ben... à dire vrai... la dérive du vent en bateau à moteur... :roll:
Comment dire ???
Sauf à naviguer à 3 nœuds par force 7 avec une plate....
Parce que pour le reste... j'ai un peu de mal à imaginer l’incidence.... : 8-)
Entièrement d'accord .


Cranchi Zaffiro 32 (vendu)
Dufour 382 GL
Avatar du membre
F3D73
Force 9
Force 9
Messages : 1196
Enregistré le : 25 févr. 2016, 11:45
Statut : Hors ligne

Re: Dérive du vent

Message par F3D73 »

mais, avec un vent assez fort,
y compris sur un bateau à moteur, il peut y avoir une certaine prise au vent.
Tu as quoi comme bateau ??
Sinon aucune incidence sauf au port lors des manœuvres
j'ai eu du
7,70 metres avec 250 cv
6,5 metres avec 175 chevaux
5 metres avec 50 chevaux
et 10 metres avec 450 cv ....jamais vu un incidence avec le vent
Avec le voilier OUI dérive courant et vent mais le (les) Gps) ou le pilote rattrape sur un parcours de plus de 100 milles
Mais ce n'est pas la meme navigation


Cranchi Zaffiro 32 (vendu)
Dufour 382 GL
Cap Camarat 83
Force 9
Force 9
Messages : 360
Enregistré le : 19 sept. 2018, 08:25
Localisation : Var Ouest
Statut : Hors ligne

Re: Dérive du vent

Message par Cap Camarat 83 »

Bien d'accord sur le bien fondé du hauturier tel qu'enseigné encore de nos jours.
Ceci dit, dans certains endroits en Bretagne, entre la marée et les cailloux partout, c'est quand même nettement plus utile qu'en Méditerranée

Et par temps de brouillard ? On fait les relèvements comment ?

Merci l'électronique de bord. A l'époque, mais ça n'existe plus, il existait la gonio, tu relevais 3 points d'émission pour faire une triangulation, si on avait cette chance, tu relavais un 4 ème point d'émission pour vérifier que t'étais pas dans les choux, ça te donnais ta position, de là, tu déterminais ta route tenant compte du courant et du vent.

Désormais, c'est le GPS qui te donne ta position.
En hauturier, c'est mieux d'en avoir deux. Au moins un deuxième qui te donne ta position. Pour ma part, puisque obligatoire en hauturier, j'ai choisi une VHF portable avec GPS.
La fixe 25W étant couplée au GPS du bateau

Dans les 2 cas, la gonio quand c'était d'actualité, ou du GPS désormais, si c'est en panne, et que tu es en plein milieu de rien à midi UTC avec de l'eau à perte de vue ou du brouillard, ce n'est pas très confortable.

Il fut un temps ou j'avais un carnet avec mes caps compas d'un départ à une arrivée et avec des points de passage (Way points) notamment des bouées cardinales, et caps . Ca ma servi une fois pour faire 6 miles dans une purée de pois, ou j'ai récupéré 2 filles en bateau sur ma route, paumées dans cette purée de pois, je ne faisais pas le malin non plus, j'avais 2 petits en bas âge à bord et pas de GPS. Grâce à ce carnet avec mes caps, je suis revenu à bon port.


Je soutiens la SNSM
Pour que l'eau salée n'ait jamais le goût des larmes
https://don.snsm.org/soutenir/fill?code_affectation=STATION%20SNSM%20DE%20BANDOL

Mécanicien, équipier de pont , secouriste PSE1 & PSE2 - Station SNSM de Bandol
Répondre

Retourner vers « Présentation des membres »