Fiabilité des vérins de directions

toutes les discussions à propos des moteurs volvo penta
Avatar du membre
kikiom
Modérateurs Globaux
Modérateurs Globaux
Messages : 2038
Enregistré le : 18 déc. 2011, 12:13
Localisation : SUR UN MOUILLAGE SANS TAXE
Statut : Hors ligne

Re: Fiabilité des vérins de directions

Message par kikiom »

Freddy11 a écrit :dès que j'aurai compris comment placer une photo sur le forum, je vous mettrais la vue des 4 tuyaux du D4 260cv qui sont bien ceux de la direction qui fait tourner l'embase, de droite à gauche, (soit de tribord à bâbord ;) )
4 flexibles hydrauliques de vérins: 224,28€ + main d'œuvre et petites fournitures : 178,01€ temps passé 2h avec essais. = 402,29€
ok, tu as changé les flexibles hydraulique, je pensais que tu avais changé les vérins de direction, autant pour moi !


entre Drôme et Var
Bénéteau Antarès 36 - Volvo 2 x 300cv D4 - MMSI 227 808 280
Catamaran (projet retraite…)
Beneteau Antares 36
Cranchi Zaffiro 34 (vendu)
Sessa Key Largo 23 (vendu)
Avatar du membre
terme
Force 1
Force 1
Messages : 1
Enregistré le : 20 déc. 2011, 14:42
Statut : Hors ligne

Re: Fiabilité des vérins de directions

Message par terme »

Bonjour ,
j'ai eu egalement le meme probleme en septembre sur un bateau de MAI 2009 ce qui fait h garantie et j'ai remplacé un des verins plein tarif, ce qui a fait plus de 1200 euros avec la mise à sec, il faut peut etre faire une action commune.


Avatar du membre
bluestar
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 1682
Enregistré le : 15 déc. 2011, 13:56
Localisation : France, Paca, Bouches du Rhône, Var, Corse
Statut : Hors ligne

Re: Fiabilité des vérins de directions

Message par bluestar »

Bonjour terme,
et bienvenu sur ce forum.
Une action commune est à venir. Une association loi 1901 est en cours de création.
Elle sera effective courant janvier et le forum s'en fera bien entendu le porte parole.
Il serait bien que tu nous dises de quel bateau tu parles. Éventuellement, tu peux te confectionner une signature sur le forum avec tous ces éléments.


Jeanneau - Prestige 34 (vendu)
hunter 38
Avatar du membre
endorphine
Force 1
Force 1
Messages : 3
Enregistré le : 21 déc. 2011, 09:25
Localisation : Carnon 34
Statut : Hors ligne

Re: Fiabilité des vérins de directions

Message par endorphine »

Bonjour Bluestar
Je rejoins ce forum et je vois que certains de mes compagnon de peine concernant Volvo le font aussi.
J'ai effectivement les même problèmes avec mes (2) D4 de 2008. Fuites constatées ces derniers jours lors d'un contrôle de routine sur sangles.
Les deux fuient et laissent s'échapper une mousse rosâtre. Je suis intéressé par la position de Volvo sur des remplacements pour des bateaux hors garantie. Trois de mes connaissances ont eu les même problèmes cet été.


ex Seaswirl Striper 2901 2X Volvo D4 225 "Endorphine"
Riviera 33 2 X Volvo Penta D6 310 "Endorphine II"
Avatar du membre
bluestar
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 1682
Enregistré le : 15 déc. 2011, 13:56
Localisation : France, Paca, Bouches du Rhône, Var, Corse
Statut : Hors ligne

Re: Fiabilité des vérins de directions

Message par bluestar »

Bonjour endorphine,
Vraisemblablement tes vérins sont malheureusement à changer ...
- ou, si tu as des compétences mécaniques, demandeà Nico Excursions plus de détails sur l'intervention technique, a priori fiable, qu'il a effectuée pour parer au problème -

Concernant la position de Volvo, elle est assez floue, a savoir qu'ils accordent des remises substantielles dégressives hors garantie pendant un certain temps. Ensuite c'est plein tarif. Mais, dans tous les cas,la main d’œuvre et le tirage à terre restent à la charge du client. Sachant que la durée de vie de ces vérins est relativement courte, ça implique de provisionner des frais importants réguliers.
Cette situation est totalement inacceptable, c'est de là que nous est venue l'idée, à quelques-uns, de créer ce forum pour nous recenser d'abord et nous regrouper ensuite.
Une association 1901, de défense des utilisateurs et des plaisanciers, est en cours de création, son activation est prévue pour la 1ère quinzaine de janvier.
Dès qu'elle sera opérationnelle, nous le ferons savoir sur le forum, et nous indiquerons les modalités pour y adhérer.
Tu disais également connaitre 2 autres plaisanciers dans le même cas que nous, il serait intéressant qu'ils nous rejoignent ici.


Jeanneau - Prestige 34 (vendu)
hunter 38
Avatar du membre
bluestar
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 1682
Enregistré le : 15 déc. 2011, 13:56
Localisation : France, Paca, Bouches du Rhône, Var, Corse
Statut : Hors ligne

Re: Fiabilité des vérins de directions

Message par bluestar »

Bonjour à tous,
Voilà à nouveau le moment de reparler des fameux moteurs Volvo Penta D4, et des problèmes de vérins et flexibles de direction de leurs embases.
Mon histoire est arrivée enfin à son terme, d'heureuse manière, mais non sans mal.

Rappel des faits
Mon bateau, Jeanneau Prestige 34 d'avril 2007 est équipé de 2 moteurs Volvo Penta D4 de 225 CV.
En Juin 2008, après constatation d'une fuite d'huile sur le circuit de direction, par le concessionnaire Jeanneau à Marseille (Yacht Méditerranée), Volvo est alerté, refuse le remplacement et envoi un kit (que je qualifierai de rafistolage) de réparation, qui en fait permettait tout simplement de prolonger de quelques mois la durée de vie des vérins.
En juin 2010, le "rafistolage" ne tient plus et là, il faut changer les vérins. Volvo à nouveau sollicité par le même concessionnaire refuse encore de prendre en charge et facture "plein pot" les deux vérins.
En septembre 2011, je constate à nouveau une fuite d'huile sur le circuit de direction et j'en avise immédiatement le même concessionnaire. Sans réponse, je lui écris un courrier recommandé le 8 octobre 2011, demandant que cette fois, la réparation soit entièrement prise à sa charge. Parallèlement, je commence à chercher un peu autour de moi, et je m'aperçois que nous sommes très nombreux à connaitre ces problèmes et à ne pas accepter que Volvo ne veuille assumer ce que nous avons appelé un défaut de conception flagrant de ces pièces.
Dans le même temps, Le concessionnaire Jeanneau (Yacht Méditerranée) demande par courrier, à la fois à Jeanneau et à Volvo de prendre le problème en charge. Silence total, personne ne répond personne ne bouge.

Exaspéré, le 19 novembre 2011, sur les conseils de l'association UMVP-PG (association des Utilisateurs de Moteurs Volvo Penta et des Plaisanciers en Général), et de leur avocat, j'adresse un autre courrier recommandé, aux Chantiers Jeanneau, au SAV Volvo France, au SAV Volvo Marseille et au concessionnaire Jeanneau (yacht Méditerrranée). Seul Yacht Méditerranée me répond, me disant qu'il entreprend tout ce qui est possible pour faire bouger les choses.
Le 10 janvier 2012, alors que je n'ai toujours aucune réponse à mes courriers, je décide de joindre par téléphone la direction du SAV des chantiers Jeanneau. Après une longue discussion, le directeur du SAV me promet de ralancer à nouveau Volvo et de s'occuper personnellement de mon cas, d'autant qu'il m'informe avoir été à plusieurs reprises relancé par Yacht Méditerranée.
Enfin, le 8 févier 2012, soit 5 mois après la panne, Les chantiers Jeanneau m'informent qu'ils prennent à leur charge tous les frais de réparation et en donnent instruction à leur concessionnaire pouer effectuer la réparation.
Aujourd'hui, je viens de récupérer mon bateau sur lequel les vérins de directions et les flexibles de directions ont été changés, pris en charge par Jeanneau.

Alors bien entendu, j'en suis heureux, les travaux à ma charge, m'auraient couté environ 3500 euros.
Mais tout de même, de qui Volvo se moque-til. Des dizaines de plaisanciers ont eu à faire face à ces mêmes problèmes, certains ont du parfois changer ces vérins plusieurs fois dans la même saison. La situation à duré plusieurs années. Et pour certains ce n'est pas fini. Je pense à ceux qui ont du changer leur vérins avant la sortie du tout nouveau modèle et qui à un moment donné devront faire face aux frais important de réparation.
Certes, Volvo à récemment lancé une campagne de rappel pour changer ces vérins et les flexibles qui eux aussi posaient problèmes. Mais pourquoi cette campagne de rappel ne s'adresse qu'à des embases récentes, alors que ce ne sont pas les embases qui sont en cause mais les vérins et les flexibles. Pourquoi ceux qui ont changé ces pièces il y a un an et demi ou deux ans, voire trois ans devraient-ils à nouveau subir des frais importants de remplacement. Ce n'est pas acceptable.

Pour terminer, je voudrais remercier, tout d'abord l'association UMVP-PG sans qui j'aurais peut-être baissé les bras, Yacht Méditerranée (Jeanneau Marseille) en la personne de son président Max Cailhol qui m'a soutenu sans cesse dans cette affaire, et les Chantiers Jeanneau, qui même s'ils ont mis plusieurs mois pour prendre mon problème en considération, ont tout même pris à la leur charge la totalité des frais de réparations.
Enfin, je voudrais adresser un carton rouge vif à Volvo, qui n'ont jamais daigné répondre à mes courriers, ni à ceux du concessionnaire Jeanneau, alors qu'ils connaissaient parfaitement les problèmes de leur matériel.
Messieurs les fabricants de bateaux, de grace, faites jouer la concurrence et ne nous laissez plus entre les mains de fabricants comme Volvo. Ce n'est pas tenable.

Désolé pour la longueur de mon texte, mais certaines choses ne peuvent pas être passées sous silence.


Jeanneau - Prestige 34 (vendu)
hunter 38
Avatar du membre
Freddy11
Force 9
Force 9
Messages : 134
Enregistré le : 18 déc. 2011, 12:15
Localisation : Languedoc Roussillon Narbonne.
Statut : Hors ligne

Re: Fiabilité des vérins de directions

Message par Freddy11 »

Très heureux du dénouement final de cette histoire Bluestar.

Surement que beaucoup d'autres personnes n'auront ni la patience, ni les moyens d'arriver à gagner contre VOLVO.
Comment se battre à égalité avec un trust aussi fort que cette marque, pour ma part ce sont les tuyaux hydrauliques que j'ai eu à changer, il y a un choix à faire, soit tu perds une somme (pour moi 402€), soit tu te lances dans la bataille, avec les frais que cela coute, même aidé par une association, le temps passe, la colère te prends, et bien souvent le plus faible perd.Si tu ne changes pas les tuyaux, l'eau commence à entrer dans les vérins, et là, comme pour ton cas, nous en sommes à 3500€

Faut il rappeler à VOLVO qu'un D4 (260cv) et je suppose que le 225cv n'est pas loin derrière , coute la coquette somme approchant les 45 000€ donc avec 2 moteurs =2fois plus. Doit on accepter quel que soit le constructeur, d'être traité et ignoré de la sorte?????

Non!!!! le plaisancier n'a rien d'un pigeon que l'on plume, ni d'un milliardaire Américain. Bien souvent seulement, c'est toute une vie de travail, pour arriver à la retraite et avoir le droit au rêve, de toute une vie.


Avatar du membre
bluestar
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 1682
Enregistré le : 15 déc. 2011, 13:56
Localisation : France, Paca, Bouches du Rhône, Var, Corse
Statut : Hors ligne

Vérins de direction - coup de gueule

Message par bluestar »

Bonjour à tous,

Voilà à nouveau le moment de reparler des fameux moteurs Volvo Penta D4, et des problèmes de vérins et flexibles de direction de leurs embases.
Mon histoire est arrivée enfin à son terme, d'heureuse manière, mais non sans mal.

Rappel des faits
Mon bateau, Jeanneau Prestige 34 d'avril 2007 est équipé de 2 moteurs Volvo Penta D4 de 225 CV.
En Juin 2008, après constatation d'une fuite d'huile sur le circuit de direction, par le concessionnaire Jeanneau à Marseille (Yacht Méditerranée), Volvo est alerté, refuse le remplacement et envoi un kit (que je qualifierai de rafistolage) de réparation, qui en fait permettait tout simplement de prolonger de quelques mois la durée de vie des vérins.
En juin 2010, le "rafistolage" ne tient plus et là, il faut changer les vérins. Volvo à nouveau sollicité par le même concessionnaire refuse encore de prendre en charge et facture "plein pot" les deux vérins.
En septembre 2011, je constate à nouveau une fuite d'huile sur le circuit de direction et j'en avise immédiatement le même concessionnaire. Sans réponse, je lui écris un courrier recommandé le 8 octobre 2011, demandant que cette fois, la réparation soit entièrement prise à sa charge. Parallèlement, je commence à chercher un peu autour de moi, et je m'aperçois que nous sommes très nombreux à connaitre ces problèmes et à ne pas accepter que Volvo ne veuille assumer ce que nous avons appelé un défaut de conception flagrant de ces pièces.
Dans le même temps, Le concessionnaire Jeanneau (Yacht Méditerranée) demande par courrier, à la fois à Jeanneau et à Volvo de prendre le problème en charge. Silence total, personne ne répond personne ne bouge.

Exaspéré, le 19 novembre 2011, sur les conseils de l'association UMVP-PG (association des Utilisateurs de Moteurs Volvo Penta et des Plaisanciers en Général), et de leur avocat, j'adresse un autre courrier recommandé, aux Chantiers Jeanneau, au SAV Volvo France, au SAV Volvo Marseille et au concessionnaire Jeanneau (yacht Méditerrranée). Seul Yacht Méditerranée me répond, me disant qu'il entreprend tout ce qui est possible pour faire bouger les choses.
Le 10 janvier 2012, alors que je n'ai toujours aucune réponse à mes courriers, je décide de joindre par téléphone la direction du SAV des chantiers Jeanneau. Après une longue discussion, le directeur du SAV me promet de relancer à nouveau Volvo et de s'occuper personnellement de mon cas, d'autant qu'il m'informe avoir été à plusieurs reprises relancé par Yacht Méditerranée.
Enfin, le 8 févier 2012, soit 5 mois après la panne, Les chantiers Jeanneau m'informent qu'ils prennent à leur charge tous les frais de réparation et en donnent instruction à leur concessionnaire pour effectuer la réparation.
Aujourd'hui, je viens de récupérer mon bateau sur lequel les vérins de directions et les flexibles de directions ont été changés, pris en charge par Jeanneau.

Alors bien entendu, j'en suis heureux, les travaux à ma charge, m'auraient couté environ 3500 euros.
Mais tout de même, de qui Volvo se moque-til. Des dizaines de plaisanciers ont eu à faire face à ces mêmes problèmes, certains ont du parfois changer ces vérins plusieurs fois dans la même saison. La situation à duré plusieurs années. Et pour certains ce n'est pas fini. Je pense à ceux qui ont du changer leur vérins avant la sortie du tout nouveau modèle et qui à un moment donné devront faire face aux frais important de réparation.
Certes, Volvo à récemment lancé une campagne de rappel pour changer ces vérins et les flexibles qui eux aussi posaient problèmes. Mais pourquoi cette campagne de rappel ne s'adresse qu'à des embases récentes, alors que ce ne sont pas les embases qui sont en cause mais les vérins et les flexibles. Pourquoi ceux qui ont changé ces pièces il y a un an et demi ou deux ans, voire trois ans devraient-ils à nouveau subir des frais importants de remplacement. Ce n'est pas acceptable.

Pour terminer, je voudrais remercier, tout d'abord l'association UMVP-PG sans qui j'aurais peut-être baissé les bras, Yacht Méditerranée (Jeanneau Marseille) en la personne de son président Max Cailhol qui m'a soutenu sans cesse dans cette affaire, et les Chantiers Jeanneau, qui même s'ils ont mis plusieurs mois pour prendre mon problème en considération, ont tout même pris à la leur charge la totalité des frais de réparations.
Enfin, je voudrais adresser un carton rouge vif à Volvo, qui n'ont jamais daigné répondre à mes courriers, ni à ceux du concessionnaire Jeanneau, alors qu'ils connaissaient parfaitement les problèmes de leur matériel.
Messieurs les fabricants de bateaux, de grace, faites jouer la concurrence et ne nous laissez plus entre les mains de fabricants comme Volvo. Ce n'est pas tenable.

Désolé pour la longueur de mon texte, mais certaines choses ne peuvent pas être passées sous silence.


Jeanneau - Prestige 34 (vendu)
hunter 38
Avatar du membre
kikiom
Modérateurs Globaux
Modérateurs Globaux
Messages : 2038
Enregistré le : 18 déc. 2011, 12:13
Localisation : SUR UN MOUILLAGE SANS TAXE
Statut : Hors ligne

Re: Fiabilité des vérins de directions

Message par kikiom »

endorphine a écrit :Bonjour Bluestar
Je rejoins ce forum et je vois que certains de mes compagnon de peine concernant Volvo le font aussi.
J'ai effectivement les même problèmes avec mes (2) D4 de 2008. Fuites constatées ces derniers jours lors d'un contrôle de routine sur sangles.
Les deux fuient et laissent s'échapper une mousse rosâtre. Je suis intéressé par la position de Volvo sur des remplacements pour des bateaux hors garantie. Trois de mes connaissances ont eu les même problèmes cet été.
Salut endorphine, qu'est ce que tu as pu faire cet hiver pour ce problème ?


entre Drôme et Var
Bénéteau Antarès 36 - Volvo 2 x 300cv D4 - MMSI 227 808 280
Catamaran (projet retraite…)
Beneteau Antares 36
Cranchi Zaffiro 34 (vendu)
Sessa Key Largo 23 (vendu)
Avatar du membre
kikiom
Modérateurs Globaux
Modérateurs Globaux
Messages : 2038
Enregistré le : 18 déc. 2011, 12:13
Localisation : SUR UN MOUILLAGE SANS TAXE
Statut : Hors ligne

Re: Fiabilité des vérins de directions

Message par kikiom »

est ce qu'on connait la référence des derniers vérins de direction ?
on m'a changé les miens en juin 2011 et je voudrais savoir si c'est les derniers modèles !!!


entre Drôme et Var
Bénéteau Antarès 36 - Volvo 2 x 300cv D4 - MMSI 227 808 280
Catamaran (projet retraite…)
Beneteau Antares 36
Cranchi Zaffiro 34 (vendu)
Sessa Key Largo 23 (vendu)
Répondre

Retourner vers « Moteurs Volvo Penta »