Volvo KAMD 300 problème conceptuel

toutes les discussions à propos des moteurs volvo penta

Modérateur: ouillade

Volvo KAMD 300 problème conceptuel

Messagepar pinzutu » 14 Mai 2016, 13:06

Image
Depuis l'achat de ma Merry Fisher 9.25, je suis confronté en pleine navigation à des problèmes techniques qui ne devraient pas pouvoir se produire, car cela pourrait avoir des conséquences dramatiques pour un novice en mécanique en général, ou lors d'une traversée continent/Corse par exemple.

La première fois, c'était une cosse d'une électro vanne de l'inverseur qui était sectionnée, et au delà de 700tr, cela débrayait. Problème résolu par le changement très onéreux des électro vannes. Il serait parait-il possible de neutraliser l'électro vanne et de "bloquer" en marche avant pour se dépanner et parvenir à bon port.

Ce qui est plus grave, et les possesseurs de ce type de moteur ainsi que la série D4 semble-t-il peuvent le subir, se situe au niveau de la conception de la suralimentation. J'ai lu quelques sujets qui s'en approchent.
Il est déjà anormal qu'un turbo soit HS, pales usées, après environ 350/400h d'utilisation.

Ce moteur comporte un compresseur à enclenchement électrique et un turbo. Si tout fonctionne correctement, on ne devrait que s'en réjouir, et l'on ne s'aperçoit de rien, le moteur monte dans les tours normalement.
Effectivement moteur froid, le compresseur s'enclenche, suralimente pour chauffer plus vite, puis se coupe comme cela a été décrit dans un sujet.
Il se remet en fonction aux alentours de 1300tr ou plus bas lors d'une accélération brutale, puis se coupe à 2800tr.
Le turbo, contrairement à ce qui est observé dans l'automobile, ne s'anime qu'à partir de 2200tr. Là encore, tout peut sembler normal.

Mais il y a un hic.
Si le compresseur est HS (électro aimant en court circuit, courroie cassée, ...), le moteur ne monte en ATM qu'à 1800tr.
Il y a donc un trou de 400tr, le moteur n'a plus assez de CV pour continuer à grimper dans les tours, le turbo ne s'enclenche pas, et il est inutile de vouloir accélérer, le moteur s'engorge, fume et ralenti.

Imaginez maintenant en pleine mer ce que cela peut donner.
Maintenant encore plus loin, puisque cela m'est arrivé, la casse d'une courroie qui passe sous une 2ème courroie, et qui casse la 3ème, puisqu'il n'y a pas de carter de séparation.
Poulie tordue, pompe de brassage qui fuit, plus de refroidissement, plus rien.

Pourquoi ne faire enclencher le turbo QU'A 2200tr ?

D'après un technicien, "ben ma foi ils sont conçus ainsi. Mais il ne faut pas naviguer à 2000/2300trs, cela sollicite trop le compresseur, il faut naviguer à 3000trs"
D'après un autre, "oui il y a un problème de conception, comme les D4"
D'après un autre, "si il n'y avait pas de compresseur, il faudrait 2 turbos"

D'après les documentations Volvo, le compresseur permet d'avoir de la puissance à tous les régimes, mais si on ne reste pas à un régime intermédiaire, à quoi sert-il ?
La coque semi planante de la Merry fisher n'est donc pas utilisable à tous les régimes, et en cas de mer forte, on ne peut pas naviguer à 3000tr ou alors on casse tout.

J'aimerai avoir l'avis de mécanos indépendants sur ce sujet qui me semble assez grave.
Merci à vous tous, ayez quelques outils à bord, cela peut malheureusement servir

Avatar de l’utilisateur
pinzutu
Force 1
Force 1
 
Messages: 6
Inscription: 14 Mai 2016, 10:07
Localisation: Propriano

Re: Volvo KAMD 300 problème conceptuel

Messagepar ouillade » 16 Mai 2016, 20:36

Bonsoir,
Très compliqué de répondre à toutes ces questions.
Le schéma est faux si tu est sous compresseur tu n'est pas en atmosphérique.
"début turbo" "fin compresseur" C'est encore faux le turbo ferme le clapet quand le compresseur est désactivé via l'ordre reçu par la pompe d'injection qui elle reçois les information de la MAP (manifold air pressure).
Les turbo ne s’enclenche pas à la simple volontés du constructeur cela se saurais, c'est de la physique il faut que la turbine (coté échappement) tourne à une certaine vitesse pour entraîner l' hélice qui compresse l'air au delà de la pression atmosphérique.
Les D4 n'ont aucun problème il serais intéressant de nous faire profiter de ton savoir!! ou de nous donner tes sources.
J’arrête là, pose tes questions les une après les autre je te répondrais.
Arrête surtout de pourrir un moteur qui marche très bien, a la seule raison que son fonctionnement te dépasse.
ouillade
Modérateurs Globaux
Modérateurs Globaux
 
Messages: 575
Inscription: 25 Fév 2013, 19:25

Re: Volvo KAMD 300 problème conceptuel

Messagepar loulouton » 19 Mai 2016, 17:30

Bonjour ouillade,

Tu es un peu dur avec Pinzutu.

Effectivement le schéma n'est pas bon mais sur le fond il n'a pas tort. Dès que le turbo commence à s'user le moteur n'est plus capable de gerer correctement la transition compresseur/turbo. Surtout sur les coques semi-planantes mais pas uniquement car j'ai vu le souci sur des Searays. 400 heures sur un turbo ce n'est pas beaucoup.

Ensuite le couple compresseur/turbo pour assurer un puissance et un couple suffisant sur une large plage de régime c'est un choix de conception qui peut être discutable. L'utilisation d'un turbo a géométrie variable aurait pu être un choix plus simple techniquement et tout aussi efficace (comme sur le d3 si je ne me trompe pas).

Ensuite il y a quand même un souci de fiabilité au niveau du clutch du compresseur car il n'est pas normal de prohiber l'utilisation du compresseur sur une longue durée entre 1500 et 2800 rpm. Un moteur doit pouvoir être utilisable à tous les régimes.

Le KAMD300 est neanmoins un moteur agréable même si Volvo a poussé au maximum le vieux bloc 3.6l.

Dernier point: quand tu dis que le D4 n'a pas ces soucis, est-ce parce qu'il y eu des améliorations au niveau du compresseur? Cela m'intéresse car si jamais je dois remotoriser mon Merry Fisher un jour, je serais bien tenté par un D4 300.

LL
Jeanneau Merry Fisher 925 - Volvo Kamd 300
loulouton
Force 9
Force 9
 
Messages: 116
Inscription: 18 Sep 2013, 15:45

Re: Volvo KAMD 300 problème conceptuel

Messagepar pinzutu » 19 Mai 2016, 22:47

Bonsoir ouillade et loulouton,

Je suis débordé et n'ai lu vos commentaires que ce soir.
Je tiens mes infos de mes constatations. Je ne suis pas un mécano de métier, mais un analyste programmeur qui touche un peu à tout.

Le turbo est neuf, acheté chez Volvo, il ne peut être mis en cause concernant les régimes. Le schéma est bon je vous l'assure.
Quand ouillade dit: "si tu est sous compresseur tu n'est pas en atmosphérique.
"début turbo" "fin compresseur".
Tout le problème est là. Si tout fonctionne, pas de problème, mais si le compresseur est HS (courroie ou électro-aimant), il y a un trou de 400tr, car le moteur (en atmosphérique puisque pas de compresseur) ne dépasse pas 1800tr.
D'autre part, même avec le turbo neuf, l'alimentation 12v du compresseur est coupé à 2800tr.
Donc si tout va bien, il y a compresseur + turbo entre 2200 et 2800tr, on pourrait presque dire que c'est superflu, mais si cela va mal, il y a ce trou inacceptable.
Je suis certain de ce que j'affirme, j'ai fait des essais multiples, soute ouverte, on entend bien les enclenchements et déclenchements du compresseur. Dès que cela sera réparé, je peux le faire constater à qui le voudrait.
D'autant plus surprenant, qu'un mécano m'a dit ne pas naviguer trop bas (2200/2300) pour ne pas solliciter trop le compresseur !

Maintenant, si les régimes constatés par moi ne sont pas ceux préconisés par Volvo, alors il y a un défaut.
Encore merci de m'avoir lu et répondu, j'espère que mes dernières infos vous éclaireront mieux,
Cordialement,
bernard

P.S.
lalaton à dit: "...car il n'est pas normal de prohiber l'utilisation du compresseur sur une longue durée entre 1500 et 2800 rpm. Un moteur doit pouvoir être utilisable à tous les régimes."
Je pense que lalaton a voulu dire "forcer l'utilisation" au lieu et place de "prohiber", et je suis d'accord avec lui.
Avatar de l’utilisateur
pinzutu
Force 1
Force 1
 
Messages: 6
Inscription: 14 Mai 2016, 10:07
Localisation: Propriano

Re: Volvo KAMD 300 problème conceptuel

Messagepar kv33 » 20 Mai 2016, 07:10

pinzutu a écrit:Bonsoir ouillade et loulouton,

Je suis débordé et n'ai lu vos commentaires que ce soir.
Je tiens mes infos de mes constatations. Je ne suis pas un mécano de métier, mais un analyste programmeur qui touche un peu à tout.

Le turbo est neuf, acheté chez Volvo, il ne peut être mis en cause concernant les régimes. Le schéma est bon je vous l'assure.
Quand ouillade dit: "si tu est sous compresseur tu n'est pas en atmosphérique.
"début turbo" "fin compresseur".
Tout le problème est là. Si tout fonctionne, pas de problème, mais si le compresseur est HS (courroie ou électro-aimant), il y a un trou de 400tr, car le moteur (en atmosphérique puisque pas de compresseur) ne dépasse pas 1800tr.
D'autre part, même avec le turbo neuf, l'alimentation 12v du compresseur est coupé à 2800tr.
Donc si tout va bien, il y a compresseur + turbo entre 2200 et 2800tr, on pourrait presque dire que c'est superflu, mais si cela va mal, il y a ce trou inacceptable.
Je suis certain de ce que j'affirme, j'ai fait des essais multiples, soute ouverte, on entend bien les enclenchements et déclenchements du compresseur. Dès que cela sera réparé, je peux le faire constater à qui le voudrait.
D'autant plus surprenant, qu'un mécano m'a dit ne pas naviguer trop bas (2200/2300) pour ne pas solliciter trop le compresseur !

Maintenant, si les régimes constatés par moi ne sont pas ceux préconisés par Volvo, alors il y a un défaut.
Encore merci de m'avoir lu et répondu, j'espère que mes dernières infos vous éclaireront mieux,
Cordialement,
bernard

P.S.
lalaton à dit: "...car il n'est pas normal de prohiber l'utilisation du compresseur sur une longue durée entre 1500 et 2800 rpm. Un moteur doit pouvoir être utilisable à tous les régimes."
Je pense que lalaton a voulu dire "forcer l'utilisation" au lieu et place de "prohiber", et je suis d'accord avec lui.

Bonjour pinzutu,
Ce post ne va pas mieux éclairer les techniciens. Vous êtes analyste programmeur donc certainement rigoureux dans vos observations. Il n'y a donc pas de raison objective de considérer que vos observations ne sont pas exactes.
Par contre le titre de ce sujet, choisi probablement par frustration, crée la polémique d'autant, qu'à première vue, les symptômes concernant le trou dans la progression du régime désignerait le dysfonctionnement du compresseur volumétrique d'air attelé.
Son état de fonctionnement peut-être facilement contrôlé par un technicien disposant du matériel de mesures adéquat et de comparer les résultats à ceux figurant sur la courbe de fonctionnement du compresseur au neuvage.
Bien cordialement :Cool:
Avatar de l’utilisateur
kv33
Modérateurs Globaux
Modérateurs Globaux
 
Messages: 1598
Inscription: 07 Fév 2012, 09:19

Re: Volvo KAMD 300 problème conceptuel

Messagepar pinzutu » 13 Juin 2016, 22:40

Bonsoir,
Je ne suis pas revenu sur le forum pour les mêmes raisons, je suis débordé et parce que les problèmes techniques ne sont toujours pas réparés: chantier naval débordé lui aussi, et pompe de brassage Volvo manquante.
Les pièces sont enfin là, j'espère que le mécano va s'y mettre incessamment.

kv33 a écrit: "..... les symptômes concernant le trou dans la progression du régime désignerait le dysfonctionnement du compresseur volumétrique d'air attelé.
Son état de fonctionnement peut-être facilement contrôlé par un technicien disposant du matériel de mesures adéquat et de comparer les résultats à ceux figurant sur la courbe de fonctionnement du compresseur au neuvage."

A force d'expliquer les problèmes de fonctionnement:
1- un chef d'atelier d'un autre chantier naval important connaissant le KAMD300 ne m'a pas contredit lorsque je lui ai expliqué les principes début/fin compresseur et début turbo, au contraire, il m'a dit que c'était UN problème. Problème ou défaut de principe ? Le mécanicien qui suit mon bateau ne m'a pas contredit non plus, il se contente de me dire que cela a été conçu ainsi
2- depuis que je possède cette Merry Fisher, le compresseur a toujours fonctionné selon les mêmes principes:
à froid, départ immédiat quelques minutes, arrêt, re-départ aux alentours de 1300tr
3- trappes de cale ouvertes ou fermées, le bruit du compresseur est assez fort pour l'entendre se mettre en route ou s'arrêter. J'ai fait X fois les contrôles arrêt/départ, cela a toujours été aux mêmes régimes.
4- turbo ancien ou neuf, mêmes observations.

Il est évident que si le compresseur fonctionne de 1300 à 2800tr, tout va bien et la suralimentation permet au moteur d'atteindre les 2200tr fatidiques du démarrage du turbo. Comme c'est le cas général, personne n'a de souci ....... sauf moi et ceux qui ne se sont pas manifestés.
C'est ce plancher de 2200tr qui est complètement incompréhensible. Il doit y avoir des documents chez Volvo qui précisent cela dans la cartographie qui régie l'injection et les ouvertures-fermetures.
Volvo doit pouvoir la changer et faire actionner le turbo à 1700tr maxi.
Suite au prochain numéro,
Cordialement,
bernard
Avatar de l’utilisateur
pinzutu
Force 1
Force 1
 
Messages: 6
Inscription: 14 Mai 2016, 10:07
Localisation: Propriano

Re: Volvo KAMD 300 problème conceptuel

Messagepar kv33 » 15 Juin 2016, 17:08

Bonsoir pinzutu, bonsoir à toutes et à tous,
Adessez-vous à un Volvo Penta center et posez lui le problème de la plage de fonctionnement du compresseur, il a une obligation de résultat, tenez-nous au courant.
Bien cordialement
Avatar de l’utilisateur
kv33
Modérateurs Globaux
Modérateurs Globaux
 
Messages: 1598
Inscription: 07 Fév 2012, 09:19

Re: Volvo KAMD 300 problème conceptuel

Messagepar Mhamed » 16 Juin 2016, 00:11

Salut à tous !

Sur mes 44p-c donc derniere version du 44 et tres proche du 300, le compresseur s'enclenche à partir de 1500rpm et ce, jusqua 2800, regime ou le turbo prend le relais.
À la déceleration par contre, le compresseur ne se réenclenche qu'a 2500rpm environ.
Comment expliquer cela ? Mais je pense que sa plage d utilisation concorde parfaitement avec le dejeaugage du bateau.
Je m explique : a 1500rpm, limite avant declanchement du compresseur, je suis à 9 noeuds. Le bateau commence deja a se cabrer.
A 2800rpm le bateau a presque terminé sa phase de degeaujage. 19noeuds
A 3000rpm le bateau navigue completement à plat. Vitesse de croisiere 23 noeuds.
A 3500rpm vitesse de croisiere rapide 28 noeuds.
A 3700rpm WOT 34 noeuds.

Helices type J5

Tout cela pour explique que le compresseur n est la que pour faire dejauger le bateau.
On ne va presque jamais naviguer en dessous de 2800rpm.
Si mer tres formé personellement je descend à 9 noeuds.
Exeptionellement (vu sur les forums US) je debranche les compresseurs ( il y en a meme qui montent un inter ) pour pouvoir naviguer à 1800 voir 2000rpm donc 11/12 noeuds pour afin d éviter qu ils resteny enclenches en permanence, et moins fatiguer les moteurs.
Avatar de l’utilisateur
Mhamed
Force 3
Force 3
 
Messages: 32
Inscription: 10 Juin 2016, 17:01

Re: Volvo KAMD 300 problème conceptuel

Messagepar loulouton » 16 Juin 2016, 11:24

Mhamed a écrit:Tout cela pour explique que le compresseur n est la que pour faire dejauger le bateau.
On ne va presque jamais naviguer en dessous de 2800rpm.
Si mer tres formé personellement je descend à 9 noeuds.

C'est vrai sur une coque plannante, pas forcément sur une coque à semi-deplacement. Un merry fisher 925 comme celui dont il est question dans le post navigue correctement à 15 noeuds même avec mer très formée. Le problème est que le moteur est à 2500 rpm donc avec le compresseur enclenché sur toute la période pendant laquelle on reste à 15 noeuds=> il chauffe et l'embrayage a de bonne chance de se détériorer. Donc la préconisation des mecanos Volvo ne ne pas rester compresseur enclenché limite l'utilisation du moteur sur une plage qui est interessante sur ce type de coque. D'ailleurs les merry fisher 925 avec des moteurs Nanni ou Yanmar n'ont aucun souci pour ce maintenir à 15 noeuds pendant de longue période.

Mhamed a écrit:Exeptionellement (vu sur les forums US) je debranche les compresseurs ( il y en a meme qui montent un inter ) pour pouvoir naviguer à 1800 voir 2000rpm donc 11/12 noeuds pour afin d éviter qu ils resteny enclenches en permanence, et moins fatiguer les moteurs.

[/quote]
Sur le merry fisher 925 sans compresseur impossible de monter à plus de 1800 tours: ça fume et crache très noir. De plus sur un KAMD300 le coup de l'interrupteur ne marche pas et le moteur se met en securité avec un defaut.

A+,
LL
Jeanneau Merry Fisher 925 - Volvo Kamd 300
loulouton
Force 9
Force 9
 
Messages: 116
Inscription: 18 Sep 2013, 15:45

Re: Volvo KAMD 300 problème conceptuel

Messagepar pinzutu » 21 Juil 2016, 22:34

loulouton a écrit:C'est vrai sur une coque plannante, pas forcément sur une coque à semi-deplacement. Un merry fisher 925 comme celui dont il est question dans le post navigue correctement à 15 noeuds même avec mer très formée. Le problème est que le moteur est à 2500 rpm donc avec le compresseur enclenché sur toute la période pendant laquelle on reste à 15 noeuds=> il chauffe et l'embrayage a de bonne chance de se détériorer. Donc la préconisation des mecanos Volvo ne ne pas rester compresseur enclenché limite l'utilisation du moteur sur une plage qui est interessante sur ce type de coque. D'ailleurs les merry fisher 925 avec des moteurs Nanni ou Yanmar n'ont aucun souci pour ce maintenir à 15 noeuds pendant de longue période.


Sur le merry fisher 925 sans compresseur impossible de monter à plus de 1800 tours: ça fume et crache très noir. De plus sur un KAMD300 le coup de l'interrupteur ne marche pas et le moteur se met en sécurité avec un défaut.

A+,
LL


Merci Loulouton de confirmer ce que j'ai écrit, phénomènes et données techniques.

J'ai demandé à un chantier naval que l'on me communique les données concernant les pressions de suralimentation. Malheureusement et c'est Volvo qui l'écrit:
"Dans le KAD32 et le KA(M)D42/43/44/300 le pression de suralimentation n'est contrôlée que lorsque le régime moteur dépasse 3100 tr/mn afin que le compresseur ne contribue pas à la pression de suralimentation."

Je persiste à dire que:
. faire monter le compresseur et le couper à 2800tr est une aberration. Bien qu'étant à 2800tr, une accélération brutale fait recoller l'électro-aimant et repartir le compresseur. Cela veut dire qu'en traversée de méditerranée (mer moyenne), on roule à moins de 2800 et le compresseur est toujours en action
. ne faire démarrer la suralimentation turbo qu'à 2200 tr est une aberration, a fortiori pour ne fonctionner que sur 800tr, puisque la bonne vitesse de croisière se situe à environ 3000.
. laisser un trou de 400tr, entre fin d'atmosphérique et début suralim turbo en cas de "panne" compresseur (ou simplement fusible HS), est une aberration.
Quant à contacter un service technique de Volvo directement, ils ne répondent déjà pas au revendeurs, alors a fortiori
encore moins aux particuliers.
Je ne compte pas en rester là, je vais demander la modification de la cartographie, quitte par finir à faire intervenir un VRAI expert en motorisation.
J'ajoute que le fait que les 3 courroies se cotoient ont fait qu'au moins une fois elles ont toutes craqué en pleine mer, et que la surtension de la courroie du villebrequin a fait se déterriorer le joint spi. Pour un joint à 30€, cela va peut être me coûter 1500 à 2000€ à sortir le bateau et le moteur.
Encore merci à Loulouton, cela fait du bien de se savoir compris, mais aussi à vous qui avez pris la peine de me/nous lire, et d'avoir donné vos avis.
Cordialement,
pinzutu
Avatar de l’utilisateur
pinzutu
Force 1
Force 1
 
Messages: 6
Inscription: 14 Mai 2016, 10:07
Localisation: Propriano

Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

et aussi...


A propos du forum

Le forum du bateau se veut un lieu d'échange et de partage entre passionnés de la mer et du nautisme.
Nous essayons de survoler des sujets aussi variés que la mécanique, la météo,l'expertise, la legislation, les voyages, etc...
La qualité des interventions, dont vous êtes les auteurs, fait de ce forum un espace ou il fait bon naviguer.

La passion partagée

Pour tous les plaisanciers, naviguer est une véritable passion.
C'est la gestion simultanée de plusieurs paramètres qui permet de le faire dans les meilleures conditions de plaisir et de sécurité.
Partager ses connaissances et ses expériences transcende le plaisir.

Rejoignez-nous Contactez-nous





Téléchargez l'appli