Premières impressions sur la Merry Fisher 855 JEANNEAU

Le Merry Fisher 855 sous tous ses angles

Premières impressions sur la Merry Fisher 855 JEANNEAU

Messagepar marin du caillou » 17 Juil 2013, 11:57

Bonjour à tous,

Il y a quelques mois, alors que j'envisageais sérieusement à acquérir un JEANNEAU Merry Fisher 855, j'avais demandé si quelqu'un avait des informations sur cette unité.

L'achat est fait. La mise à l'eau a eu lieu le lundi 15 juillet 2013.

Après avoir lu les sujets sur le NC 9 et NC 11, vu par leurs propriétaires, j'ai pensé qu'il serait intéressant pour les futurs potentiels acquéreurs, d'avoir quelques indications sur cette unité.

Donc, nous avons mis à l'eau notre nouveau bateau lundi dernier. Nous avions prévu le coup, et décidés, d'entrer de jeu de partir à quelques encablures de Nouméa pour se poster sur un corps mort proche d'un îlot.

Malheureusement, la météo n'était pas de la partie, mais ceci ne nous a pas fait renoncer à notre projet, nous avions mûri notre achat pendant 8 mois et demi et il n'était pas question de reporter notre première sortie.

Après les essais d'usage de toute livraison, nous voilà partis. Temps gris, un vent de 20 nœuds avec des rafales à 25/30 nœuds, établi depuis plusieurs jours.

Pour nous rendre sur le lieu choisi, une traversée d"un chenal avec des creux de 1,50 mètre / 2 mètres. Retour le lendemain avec des vents de 25 nœuds et des rafales de 30/35 nœuds, une houles de 2,50 mètres à 3 mètres. Retour à Nouméa pour quelques réglage techniques. Enfin, une mise au port de plaisance aujourd'hui à une demi heure de Nouméa avec des vents de 25 nœuds et des rafales de 30 nœuds et une houle de 2 mètres (le chemin pour aller au port de plaisance est un peu plus protéger que lors de la sortie inaugurale).

Pas terrible comme temps pour une première .... Mais cela m'a permis de voir de suite le comportement du bateau avec un gros temps.

Entière satisfaction en houle de face, trois quart face, houle arrière, trois quart arrière et bonne performances en baie abritée.

En effet, ma principale crainte était la motorisation maximum de cette unité, 2 fois 150 CV. J'avais un peu peur qu'en cas de grosse houle arrière, il aurait du mal à sortir de la vague. Et bien, je peux maintenant affirmer que la puissance est suffisante.

Les premières constatations des performances et consommations avec deux fois 150 CV SUZUKI DF et DX (4 temps) avec des hélice trois pales de 18,5 pouces, nous avons commandé des hélices 4 pales, dès leur arrivée, peut-être de nouvelles sensations.

Vitesse de croisière, 20 nœuds à 3850 tours dans un clapot de 80 cm à 1 mètre d'une baie relativement abrité en cas de grand vent, pour une consommation d'environ 46 litres heures (soit 23 litres par moteur). Une petite poussée à 5500 tours, le bateau à pris très vite 34 nœuds, retour rapide à 3800 tours (rodage oblige).

Dans la houle de trois quart face de 1,50 mètre / 2 mètres, vitesse de 14/15 nœuds, dans la houle arrière de 2,50 mètres à 3 mètres j'ai pu le garder entre 12 et 15 nœuds sans difficulté. Enfin, dans la houle de face de 2 mètres, 10 à 13 nœuds sans problème.

Bref, que du bonheur question comportement marin de ce bateau.

Les appareils de bord:

L'escale technique entre mardi midi et ce matin était du à un problème de réfrigérateur qui est tombé en panne, un petit élément électrique avait lâché, et, lorsque le technicien a sorti le frigo de son meuble pour changer la pièce défectueuse, il s'est aperçu que le tuyau en cuivre qui fait passer le gaz avait été pincé au montage. Donc sortie du frigo de son logement, direction l'atelier et remise en place dès le mardi après midi, tout est rentré dans l'ordre.

Le chauffe eau: il a été mis en route une heure avant le départ, le soir l'eau était tiède et pas suffisamment pour deux douches.

Ce matin, je l'ai remis en route pendant trois heures, l'eau était très chaude et largement suffisante pou que deux personnes prennent une douche. Par contre, bien purger les conduits après le premier remplissage du réservoir car il y a beaucoup d'air de "stocké".

Voici mes premières impression sur cette unité. Ce week-end, le vent devrait avoir faibli et nous avons prévu une belle sortie avec les copains ce dimanche avec une approche d'un îlot.

Et dès lundi, nous devons partir deux jours à quatre un peu plus loin pour en savoir plus.

Si des membres envisage l’acquisition d'une telle unité, et qu'ils ont des questions, je me ferais un plaisir de leurs répondre.

A bientôt pour de nouvelles "critiques" de la Merry Fisher 855...... Et certainement quelques photos.

Marin du caillou.
Jeanneau - Merry Fisher 855 - 2 X 150 cv Suzuki.
Avatar de l’utilisateur
marin du caillou
Force 7
Force 7
 
Messages: 72
Inscription: 23 Mar 2013, 22:33
Localisation: Nouvelle-Calédonie

Re: Premières impressions sur la Merry Fisher 855 JEANNEAU

Messagepar Mar1do12 » 17 Juil 2013, 17:47

Merci.
Vivement les photos ! :Cool:
CAPELLI Tempest 770 - 250 ch, 4 temps, Yamaha.
Avatar de l’utilisateur
Mar1do12
Force 9
Force 9
 
Messages: 187
Inscription: 21 Fév 2013, 22:15
Localisation: France, Méditerranée...

Re: Premières impressions sur la Merry Fisher 855 JEANNEAU

Messagepar bluestar » 18 Juil 2013, 01:04

Bonjour Marin du Caillou,
Une nouvelle rubrique dédiée à ta nouvelle unité s'imposait.
C'est chose faite
Fait la vivre et régale-nous de tes photos et commentaires.
Jeanneau - Prestige 34 - 2 x Volvo Penta D4 225 - MMSI: 227 710 260
Avatar de l’utilisateur
bluestar
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 1631
Inscription: 15 Déc 2011, 13:56
Localisation: France, Paca, Bouches du Rhône, Var, Corse

Re: Premières impressions sur la Merry Fisher 855 JEANNEAU

Messagepar kv33 » 18 Juil 2013, 05:01

Bonjour marin du caillou et bonjour à tous,
Bravo, récit très précis de la prise en mains de votre Merry Fisher 855 dans une mer pas toujours calme. Faites un relevé avec marques et photos de l'enfoncement de la coque sans personne à bord en notant les quantités d'essence et d'eau douce embarquées et relever avec précisions les références de vos hélices.
Pourquoi avoir choisi 2 moteurs de 150 Ch. plutôt qu'un moteur de 300 Ch. ?
Cordialement :Cool:
Avatar de l’utilisateur
kv33
Modérateurs Globaux
Modérateurs Globaux
 
Messages: 1600
Inscription: 07 Fév 2012, 09:19

Re: Premières impressions sur la Merry Fisher 855 JEANNEAU

Messagepar kikiom » 18 Juil 2013, 17:06

belle acquisition marin du caillou, maintenant qu'il est arrivé, profites en bien !! :good: :good: :good:
NON A LA TAXE SUR LES MOUILLAGES
Bénéteau Antarès 36 - Volvo 2 x 300cv D4 - MMSI 227 808 280
Avatar de l’utilisateur
kikiom
Modérateurs Globaux
Modérateurs Globaux
 
Messages: 1828
Inscription: 18 Déc 2011, 12:13
Localisation: SUR UN MOUILLAGE SANS TAXE

Re: Premières impressions sur la Merry Fisher 855 JEANNEAU

Messagepar christfree » 18 Juil 2013, 18:51

Tout d'abord félicitations pour ton acquisition :Cool:

Merci pour ce récit fort détaillé, il ne manque plus que des photos de cette belle unité dans ce merveilleux lagon :yes: :yes:
Rodman 900 Fly - 2 X 230 cv Volvo Penta Kamd 43 P-
Avatar de l’utilisateur
christfree
Modérateurs Globaux
Modérateurs Globaux
 
Messages: 1517
Inscription: 28 Déc 2011, 20:51
Localisation: Provence Côte d'Azur et Corse...

Re: Premières impressions sur la Merry Fisher 855 JEANNEAU

Messagepar marin du caillou » 19 Juil 2013, 09:47

Bonjour à Tous et merci pour vos messages,

Merci aussi à bluestar pour avoir créé la rubrique dédié à mon bateau, je vais essayer d'être à la hauteur pour la faire vivre.

Ce dimanche (le 21 juillet) nous devons sortir avec des potes eux aussi proprios de bateaux pour l'inauguré avec noos amis de mer. Il y aura des photos, je le promet.


Pour répondre à kv 33 :
- Mes hélices; trois pales inox 3 X 16 X 18.5 pouces.

- je vais faire un relevé pour l'enfoncement de la coque. je donnerais toutes les précisions sur le chargement du bateau
(essence, eau, matos) Ce que je peux d'ors et déjà dire, c'est que JEANNEAU donne des côtes pour l'antifooling. Personnellement, j'ai demandé au concessionnaire de faire relevé de 4 cm l'antifooling par rapport à la cotation fournie par la maison mère. Et déjà, je peux dire qu'il faudra encore que je fasse relever de 2 ou 3 cm sur l'avant, trop juste au regard du chargement. (par exemple, le mouillage fourni comporte une ancre de 10 KG, 15 mètres de chaîne et 25 mètres de bout, j'ai fait mettre 50 mètres de chaîne, d'ou un poids plus important qu'à l'origine)

- Pourquoi 2 X 150 cv, plutôt qu'un seul de 300 cv ?
* primo, deux moteurs pour la sécurité, cela m'évite d'avoir, en plus un propulseur de secours (15 ou 20 cv sur chaise)
* secondo, avec deux moteurs on a une meilleure poussée.
* triersio, il semblerait après avoir pris quelques renseignement qu'avec un seul moteur de 300 cv, le couple concentré sur un moteur de cette puissance aurait un effet de tirage sur bâbord (côté de rotation de l'hélice) obligeant à utiliser les flaps constamment.

J'espère avoir répondu aux questions.

A bientôt

Marin du caillou.
Jeanneau - Merry Fisher 855 - 2 X 150 cv Suzuki.
Avatar de l’utilisateur
marin du caillou
Force 7
Force 7
 
Messages: 72
Inscription: 23 Mar 2013, 22:33
Localisation: Nouvelle-Calédonie

Re: Premières impressions sur la Merry Fisher 855 JEANNEAU

Messagepar kv33 » 20 Juil 2013, 06:06

Bonjour marin du caillou,
Repérer l'enfoncement du bateau quand il est neuf et relever les caractéristiques des hélices vous éviteront par la suite la question classique au bout de quelques années d'utilisation : Pourquoi mon bateau met maintenant plus de temps à déjauger ? Et, sans les données objectives du neuvage, nous partons dans des considérations totalement subjectives sur l'évolution du poids de la coque, de l'assiette, des performances des moteurs et des caractéristiques des hélices et pour que ça soit encore plus subjectif nous allons comparer les performances de notre bateau avec celles des bateaux du même modèle mais de millésimes différents voire d'autres modèles...
" Mes hélices; trois pales inox 3 X 16 X 18.5 pouces."
Pas à droite sur l'hélice tribord et à gauche sur bâbord ?
" triersio, il semblerait après avoir pris quelques renseignement qu'avec un seul moteur de 300 cv, le couple concentré sur un moteur de cette puissance aurait un effet de tirage sur bâbord (côté de rotation de l'hélice) obligeant à utiliser les flaps constamment. "
Si le bateau a tendance à tirer sur un bord, modifier l'angle d'incidence de la dérive orientable sans toucher aux flaps
Si le bateau a tendance à giter sur un bord, on peut aussi la corriger en modifiant la répartition des masses sur le bateau mais c'est une contrainte pour le déplacement des passagers à bord en cours de navigation
N'auriez-vous pas oublié dans le choix des 2 moteurs, le comparatif des coûts d'entretien courant et de gros entretien ?
Merci pour explications très pédagogiques
Cordialement :Cool:
Avatar de l’utilisateur
kv33
Modérateurs Globaux
Modérateurs Globaux
 
Messages: 1600
Inscription: 07 Fév 2012, 09:19

Re: Premières impressions sur la Merry Fisher 855 JEANNEAU

Messagepar Mar1do12 » 20 Juil 2013, 08:04

marin du caillou a écrit:... avec deux moteurs on a une meilleure poussée...
Ne pas oublier de tout mesurer, dans toute la plage d'utilisation.
Si la poussée est "supérieure", c'est uniquement à "faible" vitesse.
En effet, dès la vitesse de croisière basse, la traînée de deux arbres devient "très importante".

NB @ Marin du Caillou :
Ma remarque ne remet pas en cause ton choix.
C'est juste un complément sur les choix / conséquences.
CAPELLI Tempest 770 - 250 ch, 4 temps, Yamaha.
Avatar de l’utilisateur
Mar1do12
Force 9
Force 9
 
Messages: 187
Inscription: 21 Fév 2013, 22:15
Localisation: France, Méditerranée...

Re: Premières impressions sur la Merry Fisher 855 JEANNEAU

Messagepar marin du caillou » 20 Juil 2013, 09:54

Bonjour à tous,

J'ai bien conscience qu'il y a encore quelques précisions que je dois apporter.

Repérer l'enfoncement du bateau quand il est neuf et relever les caractéristiques des hélices vous éviteront par la suite la question classique au bout de quelques années d'utilisation : Pourquoi mon bateau met maintenant plus de temps à déjauger ?

Cette Merry Fisher 855 est mon cinquième bateau, j'ai donc bien conscience qu'au bout de quelques années d'utilisation, les données que j'ai fournis seront quelques peu différentes.

Si le bateau a tendance à tirer sur un bord, modifier l'angle d'incidence de la dérive orientable sans toucher aux flaps.

Oui, je suis d'accord, mais il semblerais, d'après mes lecture que ce "tirage" soit lié au fait d'avoir un seul moteur de 300 cv. Toutefois, n'ayant pas eu l'occasion de faire un essai avec un tel montage, je ne peux l'affirmer.

Si le bateau a tendance à giter sur un bord, on peut aussi la corriger en modifiant la répartition des masses sur le bateau mais c'est une contrainte pour le déplacement des passagers à bord en cours de navigation.

Tout à fait d'accord.

Je ne me sus pas occupé du comparatif des coûts d'entretien entre un 300 cv et deux 150 cv, c'est un choix complètement assumé, je ne voulais pas d'une seule motorisation. Dans mon précédent message, j'ai aussi oublié de préciser le confort de manœuvre avec deux moteurs, même si sur mon bateau, j'ai l'option "propulseur d'étrave" (un vrai bonheur !!!)

Merci pour vos dernières remarque, je vous donne rendez vous en début de semaine prochaine, certainement mercredi pour vous donner d'autre impression, sortie dimanche balade, et sortie pêche lundi et mardi sur deux jours sans rentrer à terre.

Bon week-end à tous.

Marin du caillou
Jeanneau - Merry Fisher 855 - 2 X 150 cv Suzuki.
Avatar de l’utilisateur
marin du caillou
Force 7
Force 7
 
Messages: 72
Inscription: 23 Mar 2013, 22:33
Localisation: Nouvelle-Calédonie

Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

et aussi...


A propos du forum

Le forum du bateau se veut un lieu d'échange et de partage entre passionnés de la mer et du nautisme.
Nous essayons de survoler des sujets aussi variés que la mécanique, la météo,l'expertise, la legislation, les voyages, etc...
La qualité des interventions, dont vous êtes les auteurs, fait de ce forum un espace ou il fait bon naviguer.

La passion partagée

Pour tous les plaisanciers, naviguer est une véritable passion.
C'est la gestion simultanée de plusieurs paramètres qui permet de le faire dans les meilleures conditions de plaisir et de sécurité.
Partager ses connaissances et ses expériences transcende le plaisir.

Rejoignez-nous Contactez-nous





Téléchargez l'appli