Convoyage de l'Albatros 800

Racontez-nous, échangez

Re: Convoyage de l'Albatros 800

Messagepar juju83 » 02 Avr 2015, 15:15

Odysseus a écrit:" même si mon bateau est conçu pour affronter des vents de force 8 et des vagues de 4 mètres,"

Je ne pense pas que votre bateau soit conçu pour affronter des vagues de 4 mètres avec une période de 7

4 mètres, c'est la hauteur significative, donc qui dit 4 mètres n'empêche pas une vague de 5,50

Il y a la catégorie et la réalité.

Enfin vous faites comme vous voulez.

Pour ma part je navigue toute l'année sur un trawler de 15 mètres avec stabilisateur et 2 fois 500 cv; je n'irais pas volontairement dans des vagues de 4 mètres avec une période de 7 ou plus et perso 1m75 à la météo donc un peu plus de 2 en mer, c'est maximum suffisant et encore sur une courte traversée quand je dois impérativement y aller ou alors je change la vaisselle du bord.


Il me semble que tout le monde a écrit que l'on restait au port en attendant des jours meilleurs qui s'annoncent pour demain matin!
Jeanneau Merry Fisher 855 avec 2*150 cv Suzuki. Année 2012. MMSI 227 344 110
Avatar de l’utilisateur
juju83
Force 9
Force 9
 
Messages: 230
Inscription: 04 Oct 2014, 14:07
Localisation: Var

Re: Convoyage de l'Albatros 800

Messagepar CoolMomoCool » 02 Avr 2015, 15:49

juju83 a écrit:
Il me semble que tout le monde a écrit que l'on restait au port en attendant des jours meilleurs qui s'annoncent pour demain matin!


Tu as parfaitement bien lu Juju.
C'est pas l'homme qui prend la mer, c'est la mer qui prend l'homme.
Et face à elle, il faut rester humble.

Ma recette Perso pour savoir si peux sortir en mer : si, contre le vent, je suis obligé de marcher penché, je reste au port :yes:
Jeanneau Albatros 800 - Volvo TAMD 41 200 CV.

Homme libre, toujours tu chériras la mer
Avatar de l’utilisateur
CoolMomoCool
Force 9
Force 9
 
Messages: 639
Inscription: 12 Mai 2013, 16:07
Localisation: 69 Saint Cyr Au Mont d'Or

Re: Convoyage de l'Albatros 800

Messagepar kikiom » 03 Avr 2015, 21:29

Des nouvelles de CoolMomoCool ?
NON A LA TAXE SUR LES MOUILLAGES
Bénéteau Antarès 36 - Volvo 2 x 300cv D4 - MMSI 227 808 280
Avatar de l’utilisateur
kikiom
Modérateurs Globaux
Modérateurs Globaux
 
Messages: 1810
Inscription: 18 Déc 2011, 12:13
Localisation: SUR UN MOUILLAGE SANS TAXE

Re: Convoyage de l'Albatros 800

Messagepar Dolfy » 04 Avr 2015, 19:28

Pas de news.
Pas de nouvelles, bonnes nouvelles, enfin j'espère..........
Je suppose qu'il est en train de remonter le Rhône sans connexion internet.
Croisons les doigts........
Antares 680 - Yamaha 115cv (F 115 BETL)
Nous les varois, un jour nous dominerons le monde mais pas demain, y a apéro.
Avatar de l’utilisateur
Dolfy
Force 9
Force 9
 
Messages: 322
Inscription: 02 Juil 2014, 13:08
Localisation: Varois de naissance et fier de l'être!!!

Re: Convoyage de l'Albatros 800

Messagepar kikiom » 08 Avr 2015, 07:36

Mayday Mayday Mayday ........ CoolMomoCool .... ici le Forum du Bateau nous recevez vous ? :mdr:
NON A LA TAXE SUR LES MOUILLAGES
Bénéteau Antarès 36 - Volvo 2 x 300cv D4 - MMSI 227 808 280
Avatar de l’utilisateur
kikiom
Modérateurs Globaux
Modérateurs Globaux
 
Messages: 1810
Inscription: 18 Déc 2011, 12:13
Localisation: SUR UN MOUILLAGE SANS TAXE

Re: Convoyage de l'Albatros 800

Messagepar christfree » 08 Avr 2015, 22:48

Dolfy a écrit:Pas de news.
Pas de nouvelles, bonnes nouvelles, enfin j'espère..........
Je suppose qu'il est en train de remonter le Rhône sans connexion internet.
Croisons les doigts........


Peut-être avec une belle sirène :happy birthday: :happy birthday: :happy birthday:
Rodman 900 Fly - 2 X 230 cv Volvo Penta Kamd 43 P-
Avatar de l’utilisateur
christfree
Modérateurs Globaux
Modérateurs Globaux
 
Messages: 1517
Inscription: 28 Déc 2011, 20:51
Localisation: Provence Côte d'Azur et Corse...

Re: Convoyage de l'Albatros 800

Messagepar CoolMomoCool » 09 Avr 2015, 12:40

Bonjour à tous.
je suis bien arrivé à Lyon Mercredi 08 avril.
tout c'est bien passé. :oops:
​Dès que j'ai 5 minutes, je vous relate tout cela. :yes:
Jeanneau Albatros 800 - Volvo TAMD 41 200 CV.

Homme libre, toujours tu chériras la mer
Avatar de l’utilisateur
CoolMomoCool
Force 9
Force 9
 
Messages: 639
Inscription: 12 Mai 2013, 16:07
Localisation: 69 Saint Cyr Au Mont d'Or

Re: Convoyage de l'Albatros 800

Messagepar Chose » 09 Avr 2015, 13:24

:Cool: :Cool: :Cool:
Bayliner 2855 - année 1992 - moteur Mercruiser 5.7 - 260 ch.
Chose
Force 7
Force 7
 
Messages: 84
Inscription: 05 Mar 2015, 08:46

Re: Convoyage de l'Albatros 800

Messagepar Dolfy » 09 Avr 2015, 15:13

kikiom a écrit:Mayday Mayday Mayday ........ CoolMomoCool .... ici le Forum du Bateau nous recevez vous ? :mdr:


Annulation du Mayday, on a retrouvé CoolMomoCool :-)): :-)): :-)):
Antares 680 - Yamaha 115cv (F 115 BETL)
Nous les varois, un jour nous dominerons le monde mais pas demain, y a apéro.
Avatar de l’utilisateur
Dolfy
Force 9
Force 9
 
Messages: 322
Inscription: 02 Juil 2014, 13:08
Localisation: Varois de naissance et fier de l'être!!!

Re: Convoyage de l'Albatros 800

Messagepar CoolMomoCool » 12 Avr 2015, 16:44

Je peux enfin trouver un moment dans mon emploi du temps chargé de retraité pour vous narrer ce convoyage de l'Albatros avec la remontée du Rhône.

Après donc 3 jours d'attente, bloqué au port de la Pointe Rouge pour cause de Mistral, j'ai pu me familiariser avec "L'Hippocampe". C'est sa devise, et comme elle nous plait bien (passionné de chevaux et ancien cavalier, j'aime cette association avec le "cheval de mer").

Image
Image
Image
Image
Image

J'ai eu aussi le plaisir de rencontrer des amis forumeurs et de passer un très bon moment en leur compagnie.
Le vendredi matin, je peux enfin larguer les amarres, la mer Etant devenue "peu agitée à agitée" et le vent modéré.
Je souhaite connaître au mieux la consommation du bateau, aussi je pars avec les réservoirs pleins (316 litres au total) et je prévois de m'arrêter à Port de Bouc pour refaire le plein avant d'entamer la remontée du Rhône à partir de Port-Saint-Louis-du-Rhône.

Image

C'est la grande découverte du comportement du bateau. Il y a un beau clapot et à vitesse réduite, l'Albatros passe bien les vagues. Passage devant le Château d'If

Image

Une bonne surprise, quand je pousse les gaz à fond, le bateau déjauge à partir de 15 noeuds et franchi les vagues en souplesse, sans taper. Après une dizaine de minutes à ce rythme, je réduit la vitesse et me cale sur 2000 tours pour une vitesse fond de 7 Knts.

Pendant la navigation, je constate que l'ancre est descendue.
Je veux la remonter avec le guindeau électrique mais la chaine est sortie du davier et est bloquée.
A vitesse lente, je rejoint le port de la Redonne pour décoincer çette chaine et sécuriser l'ancre. Quand elle complètement rentrée, je fixe la chaine avec un bout pour l'empêcher de glisser. Mon installation tiendra tout le voyage.

A 14 heures, je suis à la station de Port de Bouc. J'ai parcourus 26 miles en 4 heures et je remets 47 litres de GO. Donc 11,75 litres à l'heure. C'est une bonne surprise, je tablais plus sur 15.

Après avoir cassé la croute, je repars pour Port-Saint-Louis avec la traversée du Golf de Fos.

Image

En sortant du port, je croise les remorqueurs, de belles bêtes nécessaires pour manœuvrer les tankers.

Image

Le vent est tombé et la mer est calme. Je vais slalomer entre les pétroliers

Image
Image
Image

Après une navigation sans encombres, j'arrive à Port-Saint-Louis ou je m'installe pour la nuit.

Samedi 4 avril. Il fait beau et le Mistral souffle à 40 kms/h. Les conditions sont idéales pour entamer la remontée du Rhône. La prochaine étape est le port de l'Ardoise, au nord d'Avignon.
Soit 107 kms avec 3 écluses (Port-Saint-Louis, Beaucaire et Avignon).

Passage à Arles,

Image

Beaucaire - Tarascon

Image
Image

L'écluse de Beaucaire

Image

Le Mistral a forci et le courant est assez fort. Cela ralenti ma progression.

Villeneuve lès Avignon

Image

Passage de l'écluse d'Avignon

Image

Quand on voit la chute d'eau au déversoir, on comprend qu'il y ait du courant !

Image
Image

Un bateau de commerce étant annoncé en Avalant, j'ai du attendre 3/4 d'heure.

Image

L'amarrage dans les écluses du Rhône est facile avec les bolards flottants.
De plus, avec le propulseur d'étrave, les manœuvres sont beaucoup plus aisées seul.

Image
Image

Puis j'ai continué ma route, agrémenté des vestiges du Rhône.

Châteauneuf du Pape

Image

La Tour de l'Hers

Image

Roquemaure

Image

Arrivé vers 17 heures au port de l'Ardoise, je profite de cette belle fin de journée en compagnie des oies et des canards qui sont les rois de ce port.


Image

Dimanche 5 avril, 8 heures du matin. Le soleil se lève avec le Mistral.
Toute la journée il va souffler entre 60 et 80 kms/h. Ce qui va rendre çette journée désagréable.

Passage de l'écluse de Caderousse.
En arrivant à l'écluse, l'éclusier m'annonce qu'un commerce montant est à 20 minutes, que je dois attendre pour passer derrière lui. Je décide donc de me mettre au ponton d'attente. Le Mistral souffle en rafale. J'aborde le ponton en vitesse lente et quand je veux utiliser le propulseur d'étrave pour accoster, celui-ci ne répond pas normalement. Le moteur électrique fonctionne par à-coup...
Résultat, je le déconnecte et décide de faire des ronds dans l'eau car le vent me déporte du ponton. Je verrai le problème à Valence.

Image

L'amarrage dans l'écluse se passe pas trop mal. J'ai du jouer avec la marche AV et AR pour être pile poil face au bolard.

Passage de l'écluse de Bolène, l'écluse ayant la plus haute chute d'eau d'Europe...

Image

La aussi, j'ai manqué de chance, car avant moi il y avait un transport pétrolier. J'ai dû attendre son éclusage complet avant de passer, car il est interdit d'être dans une écluse derrière un transport de matière dangereuse.

Le passage de la Donzère n'a pas été de tout repos. Le courant et le mistral m'ont considérablement ralenti. Arrivé à l'écluse de Châteauneuf, devant attendre à nouveau le "pétrolier" et ne pouvant pas m'amarrer au ponton, j'ai fait un test pour voir la vitesse en dérive.
J'ai donc débrayer le moteur après avoir cassé l'ère du bateau et je l'ai laissé aller au fil du courant. Résultat ; avec le Mistral dans le dos et le courant, ma vitesse fond au GPS était de 10,8 kms/h. Pas étonnant que ma vitesse surface soit de 22 kms/h en montant pour une moyenne de 11,8 Kms/h au GPS...

Après ma sortie de l'écluse de Châteauneuf, voyant qu'il était 17 heures passées, je décide de m'arrêter au port de Cruas.

Après un bonne nuit de repos, je repars le lendemain, lundi de Pâques.
Mon objectif est d'atteindre les Roches-de-Condrieu, distant de 104 kms, en m'arrêtant à Valence pour faire le plein, la jauge ayant bien baissé. J'ai déjà remis 100 litres que j'avais en réserve dans des jerricans.

Lever de soleil sur Cruas,

Image
Image

Le Mistral est tombé, ce qui rend à nouveau la navigation plaisante.

Image

Image

A 10 h 30, j'accoste au ponton de la station de Valence et je m'aperçois que celle-ci est fermée, d'octobre à mai, les dimanches et jours fériés... Et oui, nous sommes Lundi de Pâques... Bon et bien on va attendre le lendemain...
Je m'amarre donc au ponton d'accueil pour passer une journée somme toute pas désagréable.

Image
Image

Je décide de vérifier ce Propulseur. Après investigations, je constate que les cosses du boitier relais sont oxydées et qu'en le déconnectant, 2 sont cassées.

Image
Image

Il faudra donc changer ce boitier.
Heureusement, dans le bateau, l'ancien propriétaire a laissé toutes les docs. J'ai donc pu trouver les références.

Le Mardi 7, je refais le plein. 222 litres + les 100 litres = 322 litres pour 19 heures de navigation et 247 kms depuis Port-de-Bouc. Soit 17 litres/heures. Le vent et le courant n'ont pas arrangé la conso....

La remontée vers Roches-De-Condrieu a été très agréable. Vent modéré, mais fort courant.


Image
Image
Image
Image
Image
Image

J'arrive aux Roches vers 14 h 30.
Je passe la soirée et la nuit dans çette petite marina très sympathique.

Image
Image
Image

Mercredi 8 avril, j'entame ma dernière étape pour arriver à ma destination finale, sur la Saône au nord de Lyon.

J'ai refais le plein à Lyon, à la station fluvial sur le Rhône.

Pour ce périple, j'ai effectué 429 kms (232 miles) en 35 heures et consommé 544 litres,
soit 15,6 litres/heure de moyenne et 1,27 l/km.
Le moteur tourne rond, ne consomme pas d'huile ni d'eau. Le thermomètre n'a pas varié durant tout le trajet et le voltmètre est resté constamment sur 13 volts.
J'ai fait un test dans une courbe du Rhône ou le courant n'était pas fort, le régime maxi atteint à été de 3900 tours soit celui préconisé par Jeanneau dans sa doc et la vitesse de 22,8 Knts au GPS. (Sa vitesse maxi annoncée est de 24 Knts)

Ce périple confirme donc ma première impression. C'est un bon bateau qui a été bien entretenu.
Je vais attaquer les travaux de rafraîchissement, de peinture et de lustrage pour qu'il soit propre.
La suite au prochain numéro...
Modifié en dernier par CoolMomoCool le 12 Avr 2015, 16:58, modifié 1 fois.
Jeanneau Albatros 800 - Volvo TAMD 41 200 CV.

Homme libre, toujours tu chériras la mer
Avatar de l’utilisateur
CoolMomoCool
Force 9
Force 9
 
Messages: 639
Inscription: 12 Mai 2013, 16:07
Localisation: 69 Saint Cyr Au Mont d'Or

PrécédenteSuivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

et aussi...


A propos du forum

Le forum du bateau se veut un lieu d'échange et de partage entre passionnés de la mer et du nautisme.
Nous essayons de survoler des sujets aussi variés que la mécanique, la météo,l'expertise, la legislation, les voyages, etc...
La qualité des interventions, dont vous êtes les auteurs, fait de ce forum un espace ou il fait bon naviguer.

La passion partagée

Pour tous les plaisanciers, naviguer est une véritable passion.
C'est la gestion simultanée de plusieurs paramètres qui permet de le faire dans les meilleures conditions de plaisir et de sécurité.
Partager ses connaissances et ses expériences transcende le plaisir.

Rejoignez-nous Contactez-nous





Téléchargez l'appli