Fichiers Grib .............; again

Sites, Tutos, Applications Iphone et Smatphone

Fichiers Grib .............; again

Messagepar Odysseus » 11 Mar 2016, 12:02

Bonjour

Je ne suis pas un fan des fichiers Grib ainsi que je l'ai expliqué à plusieurs reprises, notamment près des côtes en méditerranée qui exige d'importantes corrections aux météorologues; en effet les GRIB sont des données bruts de calculateurs qu'il convient d'interprêter.

Ci Joint l'extrait d'un article rédigé par Artimon et que je partage entièrement:

Corrections à apporter aux fichiers GRIBS



Les fichiers gribs sont des sorties brutes des modèles sur ordinateurs, GFS américain ou ECMWF européen pour la plupart.

Les prévisionnistes professionnels les retraitent en croisant ces informations de base avec d’autres informations (cartes en altitude, photos satellites, expérience…) et tracent les fronts ainsi que leurs déplacements, ceci pour fournir les bulletins météo des grands Offices météorologiques.

A bord un skipper se doit de faire un minimum de corrections pour interpréter de manière autonome les fichiers gribs qu’il reçoit.

Jean-Yves Bernot (JYB, célèbre dans le monde de la course au large comme routeur et navigateur) m’a autorisé à reproduire les corrections qu’il recommande dans son dernier livre « LES ROUTAGES en course et en croisière » (paru en 2014) :

1-sous-estimation systématique des vents à partir de 6nds. Majorer les vents donnés par les fichiers de +20% jusqu’à 45nds. Au-delà méfiance, tout peut arriver (j’ai subi un ouragan avec 100 nds établis pour 60 nds annoncés près du détroit de le Maire).

2- sous-estimation des vents canalisés entre un front froid et un relief (cas classique du cap Finisterre)

3- sous-estimation du vent dans les traînes ; Rajouter 3 à 5 nds.

4- surestimations des vents dans les centres d'anticyclone et les axes de dorsale (le modèle donne par exemple 5 nds de vent alors qu'il n'y a rien du tout)

5- mauvaise prise en compte des directions et vitesses de vent pour les vents inférieurs à 6 nds.

6- mauvaise prise en compte des effets locaux par les modèles globaux. On ne se fiera pas trop aux fichiers gribs à l’approche des côtes.

7- sous-estimation du mistral (rajouter 5 à 10 nds)

8- impossibilité de montrer le détail du vent dans les fronts froids

9- impossibilité de montrer grains et orages

10- sous-estimation des vents de NE en Manche (rajouter 3 à 5 nds)

11- Non prise en compte des rafales. Le vent donné par les fichiers gribs correspond au vent moyenné sur 10 minutes, ce qui lisse sérieusement les phénomènes. On peut facilement, suivant les situations météo avoir des rafales à +30 ou +40%, voire davantage suivant l’instabilité de l’air. Dans l’ouragan que j’ai subi mentionné plus haut j’ai subi des rafales à 140nds (puis l’anémomètre s’est envolé).

Pour la définition précise des vents météo et des rafales lire le lien :

http://www.meteofrance.fr/prevoir-le-te ... erves/vent

JYB ajoute les commentaires suivants :

« Ceci étant, à ces correctifs près, la qualité des prévisions de vent données par les principaux modèles est souvent bonne, impressionnante dans l'Atlantique Nord, à condition d'en connaître les limitations.

Concernant l'étendue dans le temps de la prévision:

- les prévisions sur les deux premiers jours sont souvent très précises, c'est-à-dire que la nature et la position des phénomènes est décrite très correctement. On peut faire de la stratégie fine.

- les prévisions sur les 3 et 4 jours sont souvent bonnes, c'est-à-dire que la nature des phénomènes est bien décrite et leurs déplacements sont correctement prévus mais avec "un peu de jeu". On peut faire de la stratégie en tenant compte d'éventuels décalages dans le trajet des phénomènes importants.

- les prévisions sur les 5 et 6 jours sont indicatives, c'est-à-dire qu'elles indiquent le type de situation à laquelle on va avoir à faire face, avec une idée du trajet et du rythme de passage des individus météorologiques. On saura par exemple que l'on se trouve plutôt dans un courant d'Ouest avec un passage dépressionnaire sur la Manche au jour 5, d'une traîne active et de l'établissement d'une dorsale puissante au jour 6. On ne peut faire qu'une stratégie grossière.

- grande méfiance au-delà »

Ces performances, valables pour l'Atlantique Nord se dégradent nous dit-il dans des zones à densité d'observation moindre comme sur l'océan Austral, zones pour lesquelles les prévisions à 4 jours marquent la limite de ce que l'on peut raisonnablement utiliser.

Enfin JYB nous met en garde sur le fait que certes les anticyclones se déplacent beaucoup plus lentement que les dépressions mais que, telle une pieuvre, il déploie ou rétracte à grande vitesse ses tentacules, c'est-à-dire ses dorsales. C’est un élément très important à prendre en compte pour le routage.

J’ajouterai un commentaire important :

Le skipper à la table à cartes doit apprécier la cohérence de la prévision météo dans sa zone, gage de sa fiabilité, avec les mesures données par les instruments du bord : pression barométrique (il faut pour cela soigneusement étalonner son baromètre et le vérifier régulièrement) et tendance, force et direction du vent et leurs évolutions. Lorsque la cohérence n’est pas vérifiée (par exemple si la pression prévue dans la zone diffère de plus de 2HPa de celle du baromètre) il faut se méfier et ne pas faire de stratégie trop raffinée à long terme car cela veut dire que la prévision n’est pas bonne et sera remise en cause par le réseau mondial de mesures dans les 6 heures qui suivent. Nous avons en effet avec nos instruments simples, baromètre, girouette, hygromètre et thermomètre un immense « avantage » sur les ordinateurs les plus puissants du monde c’est que nous faisons des mesures in situ sur le lieu et au moment qui nous intéresse.
Odysseus
 

Re: Fichiers Grib .............; again

Messagepar Laliche » 12 Mar 2016, 13:18

J'en retiens que dans la grande majorité des cas, les vents sont sous-estimés. Pourtant les modèles à maille fine type Arpege (Météo France) sont censés être remis à jour en fonction des observations, quelqu'un sait-il pourquoi ce n'est pas le cas ici?
Avatar de l’utilisateur
Laliche
Force 9
Force 9
 
Messages: 351
Inscription: 06 Aoû 2014, 23:01
Localisation: Monaco

Re: Fichiers Grib .............; again

Messagepar Jmlm » 12 Mar 2016, 15:10

A mon avis pour les données meteo tout est une question de besoin et de prix.
Pour une sortie à la journée les prévisions de base suffisent augmentées par notre connaissance du secteur et de ses aléas .
Apres pour de plus longues traversées, tout est différent. J'ai déjà vu des prévisions à 12h juste à 3 degrés près et 2 kt au beau milieu de l'Atlantique. Par contre selon les fournisseurs et le prix ont peut avoir de belles différences.
prestige 39 cummins
Jmlm
Force 9
Force 9
 
Messages: 335
Inscription: 19 Aoû 2014, 13:31

Re: Fichiers Grib .............; again

Messagepar Odysseus » 12 Mar 2016, 15:40

Bonjour Laliche

Comme il est dit les gribs sont issus directement des calculateurs. Que les mailles soient fines ou larges ne changent pas le pb; une maille fine résulte seulement de données plus nombreuses et de formules mathématiques plus pointues.

En fait pour les météorologues c'est une base de départ qu'ils affinent par recoupement avec d'autres données.

En méditerranée, cela se complique avec la présence de vents catabatiques qui déboulent des reliefs, des effets venturi fréquents, des convections sur des sols arides, etc...

En fait la méditerranée est truffée de micro climats; d'où la difficulté pour les prévisions.


Le grib dans un ocean et dans une longue traversée est parfait car les éléments calculés sont proches de la modélisation; il n'en est pas de même sur nos côtes.

On se rend compte soi même que les meilleurs météorologues modifient et réajustent fréquemment leurs prévisions locales, donc le bon sens doit nous conduire à considérer que nous n'avons pas leurs compétences.

Souvent les plaisanciers justifient la qualité des grids avec plein d'exemples à la clefs. Il s'agit souvent des prévisions d'été sur un mode binaire: beau temps/ mauvais temps je sors/je sors pas.

Je comprends d'autant plus mal la mode des gribs dans la mesure où nous avons d'excellentes prévisions en Europe.

Jer pense que c'est la présentation qui est trompeuse
Odysseus
 

Re: Fichiers Grib .............; again

Messagepar Jmlm » 12 Mar 2016, 19:35

Les grib sont juste des fichiers brut qui donnent des tendances des données brut et doivent être interprétés soit par un logiciel performant soit par quelqu'un ayant de bonnes notions météos
prestige 39 cummins
Jmlm
Force 9
Force 9
 
Messages: 335
Inscription: 19 Aoû 2014, 13:31

Re: Fichiers Grib .............; again

Messagepar redaction » 12 Mar 2016, 19:57

Bonjour,

En connexion, à lire le très bon article d'Olivier COSTA dédié à la météo dans le magazine n° 7 du forum du bateau.
Avatar de l’utilisateur
redaction
Modérateurs Globaux
Modérateurs Globaux
 
Messages: 84
Inscription: 25 Jan 2016, 16:50

Re: Fichiers Grib .............; again

Messagepar Odysseus » 12 Mar 2016, 23:24

@ la redaction

L'article concerne le routage pour un voilier

Nous ne sommes pas, au moteur, dans la meme configuration

35 noeuds au portant ne m'inquiete pas en voilier et par ailleurs je n'ai pas de polaire a exploiter.

Qu'il y ait un delta de 10 noeuds a la voile n'est pas un probleme majeur ou l'ete presque toutes les configs meteo sont maniables

Au moteur sur un petit bateau, le mauvais temps arrive plus vite et est beacoup plus inconfortable
Odysseus
 

Re: Fichiers Grib .............; again

Messagepar redaction » 13 Mar 2016, 02:48

@Odysseus,
L'article traite de la météo en général et de l'exploitation des fichiers GRIB au travers d'outils fournis par les sites de prévisions météo pour les interpréter.
Le fait de savoir si on a besoin de tels outils en bateau à moteur pour faire de la navigation côtière en local, la réponse est évidemment non, bien que les résultats obtenus ne seront pas différents de la lecture des bulletins "imagés" fournis par tous les sites habituels.
L'impression que peuvent avoir certains que ce qu'ils observent en local est différent de ce qu'ils ont pu lire sur les bulletins côtiers est souvent dû au fait qu'il convient de tenir compte de l'aérologie locale en un lieu donné, souvent induite par la configuration géographique des reliefs. Par exemple, au mouillage, les effets de brise générés par un massif à proximité ou les effets venturi connus causés par l'infrastructure des reliefs alentours.
Sinon, pour des traversées en bateau à moteur, de type Corse par exemple, ou la durée n'excède pas les 5 à 7 heures, le croisement des prévisions données par des sites météo, comme ceux indiqués par le forum comme météocosult, lamma rete, weather4D, Previmer, est une excellente solution à 12 ou 24h.
Pour la même traversée en voilier qui va durer une vingtaine d'heure, l'exploitation des fichiers GRIB à mailles fines au travers d'outils logiciels appropriés tel que par exemple Weather4D pro, donnera une approche plus précise de la situation.
Après, quel que soit les outils utilisés, nul n'est à l'abri d'un phénomène météo non prévu, surtout loin des marées barométriques. Sinon les BMS (bulltins météorologiques spéciaux) n'existeraient pas.
Avatar de l’utilisateur
redaction
Modérateurs Globaux
Modérateurs Globaux
 
Messages: 84
Inscription: 25 Jan 2016, 16:50

Re: Fichiers Grib .............; again

Messagepar Odysseus » 13 Mar 2016, 09:09

@Rédaction

Désolé de te contredire sur plusieurs points.

Oui au mouillage et en côtier tu as justement besoin d'une météo affinée et précise; la preuve en est que je suis en ce moment coincé à Saint Tropez et que je n'arrive pas à trouver une météo stable de bout en bout pour rentrer; en vacances, l'été, cela évite de prendre trop de risques pour rentrer.

Au mouillage tu as besoin de savoir si le vent sera établi à 35 noeuds ou 45 noeuds; à 45 noeuds, soit je rentre au port avant qu'il ne soit trop tard, soit je dérape.

Par ailleurs soit tu utilises des Gribs, soit des prévisions: l'un et l'autre n'ont rien à voir.

Si ce sont des Gribs qu'ils soient de météo france, lama, ou Weather 4 D, ils sortent des mêmes machines mondiales et offrent les mêmes caractéristiques.


Enfin et surtout, Météo France, Lama, Météo Consult et surtout pour nous Previmer font de la météorologie et donc de vraies prévisions; Previmer est excellentissime en ce qui nous concerne.

Wetaher 4 d un "zouli" logiciel, utile en routage à la voile, inutile, voir dangereux, pour nous.


Enfin si tu traverses en Corse, tu as besoin de la météo pour les orages et les thermiques assez violents, pour le moment difficilement modélisables,

Nombre de plaisancier se retrouvent dans une mer rugueuse avec leur Gribs


Le bon truc c'est d'utiliser grib et cartes navionics; là tu te fais le complet; mais il est vrai que sur Ipad, c'est chouette et la présentation est tellement rassurante et flatteuse que l'on croit en leur fiabilité.

Maintenant, chacun fait ce qu'il veut et l'on ne se tue pas pour autant avec ces outils.

Je veux qu'en même souligner que les Gribs sont à la mode sous la proposition des fabricants de logiciel, car on peut afficher facilement des petites flèches sur une carte, pas une prévision; ceci expliquant cela; les éditeurs ajoutant un plus à leur produit.
Odysseus
 

Re: Fichiers Grib .............; again

Messagepar redaction » 13 Mar 2016, 09:54

Bonjour,
@Odysseus, je ne vois pas beaucoup de contractions par rapport à ce que j'ai dit, au contraire j'ai plutôt l'impression d'un quasi consensus.
- l'incidence de l'aérologie locale sur nos mouillages
- l'utilisation des previsionnistes classiques plutôt que les fichiers GRIB pour les bateaux à moteur.
- Weather 4D pour les "voileux"

Quand aux orages généralement annoncés en côtier, ils sont très difficilement prévisibles localement en haute mer. Seule une tendance générale peut indiquer que le risque existe sur une zone assez large. Pour ce que tu appelles "thermiques" (terme plutôt utilisé en côtier pour les échanges entre terre et mer dus au différentiel de température et aux reliefs) en haute mer il s'agit d'un front particulièrement froid très localisé au dessus de la mer, pouvant à l'extrême générer une trombe marine mais totalement imprévisible.
Avatar de l’utilisateur
redaction
Modérateurs Globaux
Modérateurs Globaux
 
Messages: 84
Inscription: 25 Jan 2016, 16:50

Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

et aussi...


A propos du forum

Le forum du bateau se veut un lieu d'échange et de partage entre passionnés de la mer et du nautisme.
Nous essayons de survoler des sujets aussi variés que la mécanique, la météo,l'expertise, la legislation, les voyages, etc...
La qualité des interventions, dont vous êtes les auteurs, fait de ce forum un espace ou il fait bon naviguer.

La passion partagée

Pour tous les plaisanciers, naviguer est une véritable passion.
C'est la gestion simultanée de plusieurs paramètres qui permet de le faire dans les meilleures conditions de plaisir et de sécurité.
Partager ses connaissances et ses expériences transcende le plaisir.

Rejoignez-nous Contactez-nous





Téléchargez l'appli